Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • l'ère King size

    Cela fait quelques années qu’on en parle : notre morphologie change.
    Les français sont plus grands mais également plus lourd.
    Une meilleure alimentation à la clé mais également un manque d’activité physique qui fait passer les dames du petit 36 au confortable 40 en guise de taille standard.

    Cependant, ne soyons pas désagréable et voyons l’aspect positif de ces changements.

    Les compagnies de transports commencent à élargir les sièges et l’espace pour étendre nos jambes. La RATP et la SNCF s’y sont déjà attelés sur le parc des métros et des TGV.
    Les concepteurs automobiles ne sont pas en reste et planchent déjà sur de nouveau design où confort et sécurité s’allieront pour notre plus grand plaisir.

    Le changement se fait également dans nos maisons : les cuisines prennent de la hauteur mais également la salle de bain avec des baignoires plus longues et plus larges.

    Et bien entendu, la pièce reine : la chambre.
    Si le 140*190 est toujours majoritaire, le 160*200 commence sérieusement à le rattraper. Et quand on y pense, un lit individuel étant de 90 cm de largeur, un deux places devrait plutôt avoisiner le 180 !

    Hors le 180*200 qui corresponds au King size et même le 200*200 restent des demandes plus discrètes !

    Les adolescents actuels avoisinant des tailles adultes, les parents choisiront plutôt un matelas individuel de type 90*200 plutôt que le traditionnel 90*190.

    Alors si vous aussi vous avez les doigts pieds qui dépassent, vous savez ce qui vous reste à faire…. ;-)

  • Comment choisir son sommier ?

    medium_sommier.gif
    Comment choisir son sommier fixe ?

    Je crois que ce point là peut sembler encore plus complexe que le matelas quand on se penche sur la question.

    Il existe deux grands représentants : le sommier à lattes et le sommier à ressort.
    Ces deux technologies peuvent également être réunies au sein d’une même structure.

    Avant toutes choses, il y a une règle fondamentale à ne pas négliger lors de votre choix : On ne posera jamais son matelas en latex ou en mousse sur un sommier à ressort. Ja-mais.

    Pourquoi ?

    Parce que la matière « coulera » entre les ressorts et s’en trouvera irrémédiablement abîmée, voir vieillie prématurément.
    Et pour cette raison, aucun fabricant n’acceptera de faire un s.a.v sur votre matelas si vous lui annoncez l’avoir posé sur un sommier de ce type.

    Vous aurez donc une plus grande liberté en possédant un matelas à ressort.
    Si vous souhaitez le raffermir vous opterez pour des lattes.
    En revanche pour conserver dynamique et moelleux, vous vous dirigerez vers un sommier de même suspension.

    Les lattes peuvent être fixes ou multiplis. L’avantage de la seconde est une durée de vie importante, ainsi que plus de souplesse. Les lattes larges et fixes garantissent fermeté et robustesse.

    Les ressorts tout comme les matelas peuvent être biconiques, ensachés ou même multispires. Ils auront les mêmes qualités et défauts que ces derniers.

    Je vous parlerai des différentes finitions dès demain.

  • Attention, fête des mères en vue !

    medium_cadeaux.jpg
    Dimanche 28 mai, jour faste réservé à toutes les mamans.

    Chaque année, on se creuse la tête : parfum, bijoux, pull ?

    Mais qu’allons nous leur offrir, elles qui ont souvent déjà tout !

    Eh bien pourquoi pas un lit ? C’est vrai depuis combien de temps se plaint elle d’avoir mal au dos ? Ne vous a-t-elle pas déjà dit au téléphone combien elle était fatiguée ces derniers temps ?

    C’est étrange de constater qu’on a si peu le réflexe de penser à notre pauvre vieux matelas… D’ailleurs à quand la fête des lits ? ( une journée consacrée à la grasse matinée, il y en a beaucoup qui serait contre ? ;-) )


    Je souhaite une excellente fête à toutes les mamans !

  • Le récit gagnant de notre concours Oekosom

    Il y a plusieurs semaines nous proposions sur le site de matelsom de poursuivre l'histoire ayant pour début :

    23H, Je m appretais à me coucher dans ma nouvelle literie Oekosom quand soudain...

    j'entends un petit bruit. Cri cri cri cri cri... mais on dirait que ça vient du matelas ?!... ah non, ça ne vient pas du matelas mais ça vient de dessous le lit. Mais qu'est que c'est?
    on dirait le bruit de... mais oui ça ressemble à ... ah non, c'est pas une souris... je déteste les souris... j'ai peurrrrrr des souris... Bon allez ma vieille. T'es grande maintenant, t'as 27 ans, tu prends ton courage à deux mains et tu déloges l'habitante. Je me mets à genoux, je soulève d'un grand geste la couette et là, qu'est ce que je vois sous mon lit ? un petit bonhomme... oui oui... vous avez bien compris... un petit bonhomme.
    Vous connaissez les playmobils ? et bien, il était de la même taille mais pas en plastique. En chair et en os. Avec un bonnet blanc sur la tête, une sorte de pyjama et un gros sac en toile de jutte dans le dos.

    "BONJOURRR" me dit-il.
    - Bonjour, qui es-tu ? je peux savoir ce que tu fais sous mon lit ?
    - Je m'appelle Matelsom.
    - Ah oui, et qu'est ce que tu es ? un lutin ? un mini troll ? un playmobil muté ?
    - Non je suis un Oekosom et je suis en mission.
    - Ah oui, en mission ? et je pourrais savoir quelle est ta mission ?
    - Protéger ton sommeil. Je suis là pour que tu fasses de beaux rêves.
    - ah ouais.. et comment tu fais ?
    - Et bien d'abord, je te soufflerai dessus quand tu fermeras les yeux...
    - ah ! et ça sert à quoi ?
    - à t'endormir...
    - Cool et après ?
    - Après ? je surveille ton sommeil. Dès qu'un mauvais rêve approche, je l'attrape par la queue et le mets dans mon sac.
    - Et comment es-tu arrivé là ?
    - Je suis livré avec le matelas...

    Félicitation à notre gagnante Marjorie E. qui pourra s'endormir sur sa literie Oekosom très prochainement... Et j'espère qu'elle ne manquera pas de venir nous confirmer si le petit bonhomme Matelsom a bien veillé sur ses nuits ! ;-)

  • Conduire ou dormir il faut choisir...

    medium_accident_ceinture_ar.jpgUn article à découvrir sur les dangers de la fatigue pour les automobilistes.

    En effet, la fatigue s’installe après deux heures de conduites, diminuant vos réflexes et votre temps de réaction ( 2 secondes au lieu de 1 seconde ).

    Elle a également un effet sur votre vision provoquant un rétrécissement du champ visuel, des troubles de l’accommodation mais également une intolérance aux lumières vives.

    Le conducteur aura du mal à évaluer la vitesse, la sienne comme celle des autres, mais également à conserver sa trajectoire.

    Il est conseillé de prendre la route après une nuit de sommeil réparateur ( au moins 7 heures ) surtout pour les longs trajets. Hors, 50% des automobilistes commettent l’erreur de réduire leur temps de sommeil pour un départ en vacances !

    Quand on sait que un accident sur cinq est causé par la fatigue, on mesure aisément combien il est nécessaire de dormir dans un bon lit, non ?