Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Face hiver & face été

medium_Sleeping_Beauty_Polar_Bear-1600x1200.jpgRares sont les matelas qui ne s'adaptent pas au cycle des saisons en ne proposant pas une face hiver et une face été.
Cette tradition perd, à première vue, de son intérêt dans la mesure où nos maison sont surchauffées quand on ne se laisse pas aller à installer la climatisation en été.
Au point que fréquemment on me demande quel est l'intérêt d'investir dans un modèle qui déploie ses charmes aux manants à coup de soie, ou de laine alpaga...et autres ressources précieuses.

En effet, plus vous montez en gamme et plus les garnissages sont épais et riches. Principalement pour accroître le confort en vous isolant du coeur du matelas, vous enveloppant de couches moelleuses.
Maintenant, je peux vous assurer que les propriétés thermiques de certaines matières comme la laine ou le cachemire se ressentent fortement au contact de notre corps.
La présence d'un drap housse ou d'une alèse n'y fera pas obstacle.

Pour ce qui est du lin ou de tissus de revêtement apportant fraîcheur en été, je suis plus réservée.
Peut être parce que de manière général, il est plus difficile de rafraîchir le corps que de le réchauffer.

Le véritable intérêt de la face été à mon sens, c'est avant tout d'éviter de souffrir de la face hiver quand le temps ne nécessite plus son apport thermique et surtout de vous pousser à retourner votre literie.

En effet, il faut le faire au minimum deux fois dans l'année afin d'éviter la formation d'une cuvette à force de dormir au même endroit.
Idéalement, déplacer votre matelas 4 fois : deux fois sur chaque face et deux fois en inversant tête et pieds.

Ainsi vous prolongerez l'utilisation de votre literie.

Et puis, je vais vous dévoiler la fameuse astuce...

Comment reconnaît on la face hiver d'un matelas ?

Un code en literie permet de l'identifier auprès de toutes les marques : la face hiver c'est celle où se trouve cousue l'étiquette.

Voilà, vous savez tout...Alors plus d'excuses pour ne pas exécuter ce geste tout simple mais indispensable ! ;)

Commentaires

  • Billet très instructif Julie, tu dissertes avec tellement d'aisance sur le matelas, on sent l'métier!!!
    Donc, de mon côté, c'est le quota minimum: je le retourne 2 fois par an, histoire effectivement d'éviter les creux inconfortables. Par contre, je n'inverse jamais la tête et les pieds. Lourde erreur que je vais désormais réparer!!

  • Merci de ces conseils Julie, je vais penser à regarder si je dors sur le "bon" côté d'hiver !

  • Bonjour Julie, Intéressant le principe du retournement du matelas. Egalement d'Emilie je ne le retournais que face été/hiver. Quant à la cuvette, quand on a un conjoint qui fait le double de votre poids...c'est le drame.

  • Bonjour Julie, Intéressant le principe du retournement du matelas. Egalement d'Emilie je ne le retournais que face été/hiver. Quant à la cuvette, quand on a un conjoint qui fait le double de votre poids...c'est le drame.

  • Emilie > C'est le sujet où il faut pas me lancer autours d'un verre sous peine de pas s'en sortir...Puis je connais pas tellement d'amateurs pour débattre du choix latex ou ressort...Heureusement que j'ai un blog pour ça ! ^^

    Marouschka > Tiens moi au courant...Tu dors sur quoi d'ailleurs ? ;)

    Isabelle > Dans ce genre de cas, on n'y pense pas mais il existe des matelas double fermeté. Un seul matelas mais avec une partie ferme et une partie très ferme...;)

  • J'attends toujours tes nouveaux articles avec impatience ;-)

    Perso, avec nos p'tits bras, on retourne rarement le matelas personnellement ! Imagine deux p'tites bonnes femmes avec leurs 50 kg, je pense que ça ne fait pas de gros creux ;°°))))

    Pi moi j'ai de la force dans les bras quand je veux, mais le dos, rah, le dos..... c'est de la compote en ce moment, lol !

    Je n'ai pas de quoi réinvestir dans un autre matelas, mais si tu as des astuces pour éviter le mal de dos, je suis preneuse car en ce moment je jongle ! On avait déjà parlé de l'oreiller une fois... l'autre nuit je me demandais si je n'allais pas en mettre un autre en dessous pour réhausser ma tête (mes cervicales ont du mal, et quand c'est pas les cervicales, c'est le bas du dos, au niveau des reins :°°) )

    --> voui bon ok, j'irai bientôt voir le doc ! lol !

    Bises ! :-)

  • Merci Aurélie ! J'attends au moins avec autant d'impatience tes longs commentaires, tu sais ! ;)

    Mais tu sais avec mes 50 kgs, je retourne le mien qui en fait une trentaine et aussi peu manipulable que peut l'être du latex.... ;)

    Enfin faut reconnaitre que je suis une tête de mule quand j'ai une idée dans le crâne...

  • Merci pour l'astuse de l'étiquette :-) Je pourrais aller me la peter et faire genre je suis connaisseur pour séduire les vendeuses !

    (Non je plaisante)

  • Merci Julie pour cette note remplie d'astuce. Je vais de ce pas voir si je respecte cette fameuse face hiver et inverser la tête et les pieds.
    ...
    ...Ah non, mince, l'Homme dors déjà, ce sera donc pour demain !

  • Le déplacer je le fais, parce que je l'avais lu dans je ne sais plus quel magazine... par contre je n'avais aucun indice pour reconnaitre le coté hiver de l'autre, c'est chose faite maintenant grâce à toi, merci :)

  • Bienvenue à toi Aude !! ^^

    Bon les autres, vous avez vérifié sur quelle face vous dormiez ? ;)

    Bao : Ben pourquoi pas ? ;)

  • je ne suis pas de celle pour qui dormir apporte un réel plaisir, j'aurai plutôt l'impression de perdre du temps au lit.Je pense toutefois que cela est utile pour recharcher nos baterie .
    Il est vrai que dormir sur un bon matelas est primordiale. Pourrais tu m'expliquer en ce qui concerne le fait de retourner son matelas de la tête au pied," pourqu'oi j'ai entendu un vendeur en literie me dire qu'il ne fallait pas le faire , le retourner une ou deux fois dans l'année est suffisant ?"

  • Bonjour Martial et bienvenu sur ce blog ! :)

    L'intêret de retourner sa literie est d'éviter de concentrer toujours le poids au même endroit tout simplement.
    Cela assure une meilleure longévité à votre literie.
    Plus on le fait et mieux c'est d'une certaine manière, il n'y a en tout cas aucune contre indication...à part peut être celle de risquer un tour de rein à le faire trop souvent ! ;)

  • Merci pour ces précieux conseil !

  • Bonjour,

    J'ai un matelas simmons lotus et je ne vois aucune info sur le coté hiver.

    Merci pour votre aide

  • Merci,

    j'ai aussi un matelas Simmons et donc comme dit précédemment le coté avec étiquette est sensé être le coté hiver Nanou... C'est juste complètement incompréhensible que ces satanés fabricants n'indiquent pas tout simplement sur l'étiquette "coté hiver", les consommateurs n'en n'ont rien à faire de leurs "codes"... On a autre chose à foutre que de se rencarder sur le net pour ce genre de truc... mais merci pour la précieuse info ;)

    Fred

  • Merci,

    j'ai aussi un matelas Simmons et donc comme dit précédemment le coté avec étiquette est sensé être le coté hiver Nanou... C'est juste complètement incompréhensible que ces satanés fabricants n'indiquent pas tout simplement sur l'étiquette "coté hiver", les consommateurs n'en n'ont rien à faire de leurs "codes"... On a autre chose à foutre que de se rencarder sur le net pour ce genre de truc... mais merci pour la précieuse info ;)

    Fred

  • Ces 2 faces sont indispensables, en appartement par exemple, lorsque les températures peuvent varier de 16°C à 30°C. Sur certains la différence n'est pas nette. Si vous y êtes sensibles, le choix peut s'avérer très compliqué : dans ce cas pourquoi ne pas venir en magasin avec sa couette et faire le test en live. J'ai déjà vu. Certains fabricants (Simmons) développent des matelas 1 face 4 saisons que l'on ne retourne pas : technologie No Flip. J'en ai un. Au delà de 25°C, malgré une couverture adaptée, on ressent vraiment l'absence de fraicheur. De plus, je présume une usure prématurée de l'unique face de couchage au bout de quelques années. Les fabricants ont tendance à rajouter des nappes supplémentaires (mousse visco-elastique, latex, ...) pour un confort moelleux, mais je crains que cela se fasse au détriment de la fraicheur : encore une fois, il faut tester en magasin pour se faire une opinion. Perso, je trouve que même en confort tonique (dynamique), c'est déjà bien confortable. L'important étant après de choisir la fermeté de matelas qui vous convient (mais c'est une autre histoire ...).

  • En ce qui me concerne, je trouve vraiment que les propriétés thermiques de certaines matières comme la laine ou le cachemire se ressentent fortement au contact de notre corps.

Les commentaires sont fermés.