Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une étape, un matelas

medium_matelas.jpgOn me demande souvent si la literie est réellement un marché porteur, puisqu'une fois un matelas acheté, on est censé le conserver plusieurs années.

La réponse est oui.

En effet, si on fait le calcule un enfant jusqu'à l'âge adulte changera au minimun deux ou trois fois de lit, croissance oblige.
Une fois installé, il optera pour son premier matelas...Puis rencontrera l'Autre, ils en choisiront un nouveau.
L'achat qui se fait à deux et non plus la pièce rapporté de la garçonnière. Souvent l'achat économe car on s'installe et on ne bénéficie pas d'un gros budget...Et du coup après quelques années de mal de dos, de matelas qui grince ou qui se creuse, on se décide à investir.

Après cela vient la chambre des enfants, ou celle des amis et puis plus tard la maison de campagne...

Puis, il y a les séparations aussi, un autre matelas en perspective. Parfois, nous avons des appels de clients séparés qui souhaitent recommander le même, avons nous une trace de cet achat car le départ fut précipité...

Alors, en effet au fil du temps votre dos connaitra bien des aventures à l'horizontale. Et c'est tant mieux pour nous, il faut bien le reconnaitre ! ^^

Il est intéressant de constater qu'au fil des années les gens sont plus attentifs à leur bien être. Le lit n'est plus la simple paillasse du moyen âge, on s'intéresse à sa technologie, on recherche le confort...Et c'est rendre ses lettres de noblesse à la literie qui n'a jamais cessé de se developper et de se perfectionner.

J'avoue être très bavarde sur le sujet car un matelas c'est plus complexe qu'on se l'imagine et il y a pour moi autant de plaisir à découvrir ce qui le constitue, que ce que je peux trouver dans la tour pc de mon ordinateur en termes de performances...
Il est d'ailleurs amusant de voir la somme que les gens sont prêt à investir dans ce dernier ou dans une télévision...Pour pousser des hauts cris quand on leur annonce qu'un bon matelas deux personnes faudra compter au moins 500 euros (C'est d'ailleurs pour cette raison que les soldes en literie sont réellement intéressantes contrairement à d'autres secteurs).

Maintenant c'est vrai, je n'avais guère d'idée sur le prix d'un matelas avant de travailler dans ce secteur. Et c'est vrai aussi que les prix sont élevés, Matelsom milite aussi activement pour une baisse de la TVA à 5,5%. Mais les matières premières ne cessant d'augmenter chaque début d'années les prix enflent...

Et vous combien de matelas avez-vous connu dans votre vie jusqu'à présent ?
Êtes-vous amoureux de votre nouvelle literie ou plutôt en instance de divorce ?

Commentaires

  • J'ai vu une pub de maltesom ce matin dans le RER A et j'ai pensé à toi :) j'aurais du la mobloguer :)

  • Tant que t'étais là, tu aurais pu répondre aux questions nan mais ! ;)

  • Si je compte, je risque d'en oublier, entre les premiers de bébé dont je ne me souviens pas, ceux de ma vie étudiante ou les gonflables des campings d'été (ca compte aussi ?) ! Quoiqu'il en soit, dans ma famille, le matelas, c'est sacré ! D'aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais réellement souffert de maux de dos (tiens demain, je dois publier une note sur ce sujet ;) ! Tu viendras ???)
    Ma literie du moment, un matelas tout neuf, à partager à deux (cela rejoint tes propos !), un nouveau départ pour moults aventures à l'horizontale (je ne fais que reprendre tes propos ;) !)

  • Mon matelas et moi, on est comme un vieux couple, on se connaît depuis des années, on se dispute de temps en temps à cause d'un renfoncement incommodant ou d'un grincement stressant, mais on s'aime, c'est sûr. Là, je parle de "mon" matelas, celui que j'ai chez mes parents depuis mon enfance.

    Bien sûr, il y a mon premier amour, celui que l'on cotoie étant bébé, emmitouflée dans des draps en flanelle, mais mes souvenirs sont trop flous pour que je puisse encore le décrire.

    Et puis, je dois bien confesser quelques petites incartades à mon grand amour, j'ai flirté (et plus car il y avait selon toutes vraisemblances affinités) avec un matelas étudiant: le modèle bon marché, pour une personne, totalement inconfortable, surtout quand on est deux à vouloir le partager (90 cm à diviser en deux même si on apprécie de dormir collé-serré, ce n'est pas toujours vivable...et cela m'a même causé des chutes nocturnes inopinés sur le sol !!). Le plus désagréable est que cet amant matelas est trop mince, donc douloureux pour le dos, et que son manque de robustesse et de tenue ne lui permettent pas de protéger les lattes du sommier quand le dodo devient sportif (résultat: une latte de casser et un bon gros fou rire quand on s'en aperçoit!!).

    Et puis, il y a eu aussi les petites embrassades sans importance: les matelas des amis qui vous hébergent pour un week-end et qu'on espère ne pas revoir de sitôt, les matelas à pompons de grand-maman qui semblent avoir survécus à la première guerre mondiale, les matelas gonflables dit d'improvisation et qui mettent trois heures avant de se gonfler alors qu'on joue au shaddock depuis un moment (mais ça muscle les mollets!!).

    Mais bon malgré ces petits faux-pas, ces complicités passagères et éphémères, il n'y en a qu'un et un seul dans mon coeur: le matelas que je traîne depuis mon enfance et dans lequel je trouve si rapidement le sommeil. ;)

  • Ohhhh et malgré un long commentaire (je commence à rivaliser avec toi Julie et tes commentaires très développés chez GreGo ;)), j'ai oublié de vous parler de ma rencontre exotique avec monsieur le futon: léger, pratique et bon pour le dos. Avec toute l'atmosphère unique qui se dégage autour d'un futon qu'il soit traditionnel sur tatamis ou à l'occidental sur socles. Une belle entrevue qui va peut-être déboucher sur un contrat à long terme. ;)

  • au secours... perso je suis allergique aux futons, je les déteste, ils me détesent, c'est la guerre... leur seul avantage c'est que ça rebondit pas m'enfin je vais pas m'attarder sur le sujet ^^

    les matelas de ma vie n'ont pas été si nombreux... je ne compterai pas ceux d'avant mon exil de Bretagne parce que je m'en souviens pas (franchement à 4 ans on se fout de son matelas comme de sa première couche)...
    j'ai eu ensuite un vieux matelas en mousse de récup, qui m'allait bien à vrai dire, mais qui a été remplacé par un matelas tout neuf à ressorts, qui m'a duré quelques années.
    Mais ensuite je suis passé aux des places, et pour commencer ben c'était un canapé clic-clac donc pas le top du top mais ça m'allait aussi (je suis pas bien difficile du moment que c'est pas un futon).
    Jusqu'au jour où môman a eu pitié de moi et m'a offert un matelas en latex Dunlopillo.
    maintenant javoue que j'aurais du mal à m'en passer, même si je dors bien partout. Entre ma couette, mon matelas et mon gros n'oreiller, mon lit c'est le paradis (bon, je compte pas le cadre qui grince hein, de toute façon quand je dors j'entends rien ^^)

  • Moi mon matelas a un peu plus d'un an, tout en latex et je l'aime à dormir !!

  • Le premier matelas de quand j'étais bébé, no remember !

    En revanche, mon lit une place, avec le même matelas m'ont suivie jusqu'à la fin de mon BTS (studio HLM)! Enfin... entre temps, il y a eu l'arrivée du lit + matelas deux places qui avant étaient dans la chambre de mon frère chez les parents.

    Lui a eu droit à un lit tout beau tout neuf et j'ai encore une fois récupéré l'ancien (ça sert à ça de faire plusieurs gosses, le deuxième récupère les trucs du premier).

    Pour le lit une place bin... il couinait pas mal c'est vrai et j'commençais à bien sentir les ressorts !!

    Le matelas deux places récupéré (ancien du grand frère donc) qui est sur le sommier d'origine qui a bien vécu aussi (y'a un pied qui veut tout le temps se faire la malle) n'aide pas non plus mon dos lorsque je vais là-bas mais je le préfère au matelas gonflable !

    Chez nous, sinon, depuis que je suis avec mon amie, bin on dort sur le matelas qu'elle a acheté pour le lit mezzanine lorsqu'elle était au départ dans le studio (où je l'ai retrouvée lol). Il est assez bien, mais vu les revenus qu'on a, il ne doit pas être des meilleurs... Encore que... on l'a eu pendant les soldes et on a bien fait attention en voyant les avantages des différents matelas & sommiers !

    Mais ça serait bien un matelas masseur pour lutter contre le mal de dos.....

    Hier, remarque du psy, pour ma première séance de relaxation : vous n'êtes pas bien droite, avec le dos.

    Moi je dis bin c'est peut-être avec ma scoliose...

    Et là lui il se dit que si y'a scoliose, donc logique que je sois un peu de traviole lol... le genre de truc dont je ne m'était jamais rendue compte lol !!

    (D'ailleurs, c'est un matelas tout mou qu'il a dans son cabinet là j'ai adoré ! ça peut être un matelas comment pour qu'il soit mou ?)

    Bises !

  • Marouschka > Et ce matelas tout neuf c'est quoi...choisit à deux également ? ;)

    EmilieG > Waw...J'adore quand t'es inspirée ! ^^ Le futon...Va falloir que j'en parle parce que c'est vrai que c'est très tendance mais pas vraiment adaptée à notre morphologie en europe...C'est pour cette raison que les marques se mettent à fabriquer des futon sauce française...Et c'est pas mal du tout ! ;)

    Suny > Mais un sommier ça se change aussi...On conseille d'ailleurs lors de l'achat d'un nouveau matelas de changer également le sommier afin d'éviter qu'il abime le nouveau. Et à savoir, si vous mettez un nouveau matelas sur un vieux sommier et que votre matelas rencontre un problème, la garantie risque d'être rejetée !

    Greg B > Je suis ravie de voir que tu connais le grand amour ! ^^
    Faudra que je fasse un articel sur les compatbilités amoureuses via la literie ! :p

  • Quoi comme marque, tu veux dire Julie ? Euuuuh, j'avoue que je ne sais pas... C'est un énorme cadeau d'anniversaire pour ma moitié ! Avec tout l'équipement : oreilles, couette, parure ! Si si je te jure ! Mais ce n'est pas moi qui ait choisi... Heureusement, il est super confortable !

  • en 12 ans, 5 matelas.

Les commentaires sont fermés.