Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Chut...On dort !

    468280cc3848ed44f95fc3b34f509512.jpegL'actualité du moment dans le secteur du sommeil, c'est les répercussions du bruit sur notre sommeil et par extension notre santé.

    Il faut savoir que lorsqu'on s'endort, une simple conversation près de nous peut ralentir ce processus et nous priver de précieuses minutes de sommeil. Pire, si on loupe le coche, nous devrons attendre le prochain cycle environs une heure plus tard.

    Un peu plus tard dans la nuit, des éveils nocturnes peuvent se produire dès qu'un son atteint 55 décibels.

    Pour vous donner une idée, une discussion entre personnes civilisés (ce qui exclue forcément la scène de ménage des voisins d'à côté) génère 45 dB et le traffic rue chaussée d'Antin à Paris aux alentour de 12h44 s'avoisinera lui à 70 dB.

    Comme vous le voyez, pas besoin qu'un avion survole votre toit pour troubler votre nuit. Je devine dans la foule anonyme des lecteurs, quelques uns qui tergiversent d'un "oh moins quand je dors, rien ne me réveille !". Petits malins....

    Lorsque vous dormez, vous pouvez vous réveillez quelques brèves minutes pour vous retourner, à cause du ronflement de votre homme (non messieurs les femmes ne ronflent pas) ou parce que madame vient de vous envoyer son coude dans l'œil (non messieurs, elle ne l'a sûrement pas fait exprès, quelle idée...). Ce temps étant bien trop bref, votre esprit on ne peut plus comateux, vous n'en garderez aucune traces (du souvenir, le coude c'est une autre affaire...). Mais votre corps lui s'en souviendra.

    De même, à force d'entendre chaque soir votre voisin assassiner Santana à coup de gratte, il se peut que vous trouviez le sommeil, voire que vous vous habituez à cette berceuse un peu particulière...Ceci n'est qu'une perception, en réalité votre organisme continue d'enregistrer ces bruits et de l'assimuler à uen nuissance.

    Le bruit sera source de stress générant la production d'adrénaline et de noradrénaline...Ce qui veut dire plus concrètement que vous risquez au choix : hypertension artérielle, troubles cardiaques.

    Alors oui je me doute que vous n'avez pas tous un petit cœur fragile, mais sachez que les troubles du sommeil dû à un stress joue également sur notre système endocrinien. Ainsi votre système immunitaire en fait également les frais puisque le corps endormi se sent agressé et cherche à se défendre. Puis pour un peu que vous soyez dépressif ou de nature anxieuse, votre pathologie s'en trouvera accrue.

    Bon autant quand vous avez une mauvaise literie, je peux faire quelque chose. Autant je reconnais que contre le bruit on est assez impuissant.

    Je vous invite cependant à aller faire un tour sur ce site ou bien à vous acheter des boule quies qui ont fait leurs preuves même si pas spécialement sexy...

     

    Et chez vous, environnement plutôt silencieux ? Voisins sages ?

    Êtes vous plutôt bouchons d'oreilles ou balai contre le plafond ?

    Est-ce qu'il y a un bruit qui vous hérisse plus qu'un autre ?

  • Mon 1er post

    Bonjour,

    Je suis ravi d’intervenir sur le blog Matelsom. Je suis celui que Julie appelle le Grand Chef. J’ai créé Matelsom en 1995 et dirige aujourd’hui encore la société.
    Nous avons pensé avec Julie que le blog du sommeil pourrait être alimenté par plusieurs auteurs : vous allez donc dorénavant pouvoir me lire.

    J’espère sincèrement être à la hauteur des posts de Julie (ca va être dur, tant Julie prépare ses sujets et tant son talent est grand, oui oui, Julie adore qu’on la complimente).
    Au blog Matelsom, je souhaite apporter ma vision en tant que fondateur de Matelsom, mais aussi d’entrepreneur, de père de famille (j’ai 3 enfants) et de grand amateur du sommeil.
    Vous pouvez en savoir plus sur moi en lisant mon interview

    Etant donné mon agenda (je gère 3 autres sociétés en plus de Matelsom), je ne serai certainement pas aussi productif que Julie, mais j’essaierai d’intervenir quand j’ai quelque chose d’intéressant à dire ;): ne comptez pas sur moi pour ‘twitter’ et veuillez m’excuser d’avance si je ne réponds pas vite aux commentaires (Julie, tu m’aideras là-dessus j’espère).

    Commençons par un sujet qui m’est cher : la sieste au travail !

    Lire la suite

  • Le repos du blog

    Chers lecteurs,

    Vous vous doutez bien qu'on ne peut pas impunément vous parler du sommeil, du repos, de la sieste, de la relaxation...sans étudier à fond le sujet.

    Le fait est qu'après une activité intense pendant les soldes (ça ne s'est pas forcément vu sur le blog je vous l'accorde, d'un autre côté vous étiez où vous en juillet et en août, hein?), votre rédactrice bien aimée va vous abandonner pour deux petites semaines.

    Je sais bien que cette nouvelle risque de vous rendre insomniaque et de glisser dans vos nuits quelques vilains cauchemars...Mais je vous promets de ne pas récidiver avant 2008. ;)

    Je compte sur vous pour vous exprimer sur les derniers articles si ce n'est déjà fait. Par ailleurs, hésitez pas à venir me raconter comment vous dormez (ou pas, suite à cette brutale annonce), de quoi vous rêvez et puis dans quelle tenue aussi. :p

    D'ailleurs, j'aimerai beaucoup connaitre un peu mieux mes lecteurs, alors ça me ferez bien plaisir que vous laissiez un petit message, un lien vers votre blog, votre site...Bref qu'on fasse un peu connaissance. :)

    Sur ce, je vous souhaite à tous de douces nuits...

    Julie

  • Les ressorts qui grincent...

     

    83134e18a7d497a98cb6b48f3052e240.jpgS'il y a bien un cliché gravé dans notre mémoire collective, c'est celle des voisins se livrant à un interlude amoureux.


    Petit entretien charnel dont on profite joyeusement par l'intermédiaire des ressorts n'en finissant pas de grincer.


    Ce son caractéristique pousse même certains clients à nous demander, sur le ton de la confidence, si ce matelas est à même de supporter les ébats les plus passionnés...

    Le fait est qu'aujourd'hui le ressort traditionnel de son petit nom ressort biconique voire ressort Bonnel ou encore ressort Pullman (interrogation écrite prochainement...ça c'est dit.) a trouvé des remplaçants de charmes.

    Le premier est à la pointe de la technologie, on vous le vend un peu partout et toutes les marques proposant du ressort en ont fait leur cheval de course : le ressort ensaché.


    Kezako ?

    Lire la suite