Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ce soir tu dors sur le canapé !

    80b3a44dd0a9869058f5899935cf25a1.jpgTrès souvent à la télévision, quand un couple se dispute, monsieur est envoyé sur le canapé.

    L'accès au lit conjugal lui est interdit.

    C'est plus rarement l'inverse. Du moins de manière télévisuelle.


    Et comme j'écris des articles pour un blog sur le sommeil, je vois dans ce cas de figure une merveilleuse piste de réflexion. (Oui, oui je pense encore à vous chers lecteurs quand la journée est finie...)

    Bon je ne me fais pas d'illusions, vous serez sûrement nettement moins nombreux à commenter que pour la note précédente.
    Je ne vous raconte même pas la blessure d'orgueil que je tente en vain de soigner depuis quelques jours. Deux ans d'existence et ce n'est pas mon travail mais celui du marketing qui est récompensé d'une centaine de commentaires...

    Nan je ne veux pas le savoir, je suis affreusement vexée ! (vous mériteriez d'aller tous dormir sur le canapé ce soir...)

    Reprenons plutôt la piste évoquée un peu plus haut.
    Le lit est un espace où on peut s'aimer, se faire des confidences et bien sûr dormir en toute confiance.
    Quand une dispute éclate cette dernière est écornée et certains n'hésiteront pas à montrer du doigt la porte.
    Est-ce la proximité de l'autre qui serait une menace au sommeil, nous condamnant à ressasser encore et encore ? Est-ce la crainte de venir se pelotonner contre l'autre et baisser la garde alors que le débat n'est pas réglé ?

    En y réfléchissant, je crois que je serai vraiment perplexe si mon ami me disait "Ce soir chérie, tu dors sur le canapé".

    Sous entendu avec nos chats.

    Loin de ma couette bien aimée.
    J'essaie d'imaginer là.


    Non vraiment cette idée me semble intolérable, mieux vaut encore se réconcilier et admettre ses tords (que je n'aurai pas de toutes manières ayant toujours raison, alors ça ne coûte rien de les reconnaitre...).



    Et vous lorsqu'une dispute surgit vous optez pour une réconciliation sur l'oreiller ou l'exil du compagnon hors de la chambre ?

  • Le sommeil affiché

    507f603ef8ab93caf61122366b76615a.jpg

    Pour 2008 Matelsom a décidé de franchir un cap que le blog avait déjà commencé à amorcer.
    Nous avions souhaité orienter les réflexions dans une démarche plus citoyenne au travers de la problématique du sommeil.
    Matelsom a pris le parti de vous sensibiliser à l’importance d’une bonne literie notamment en lançant le débat autour de cette question « Et vous, comment dormez-vous ? » et non « Et vous avec qui dormez-vous ? » (comme on le retrouve chez certains detracteurs)

    Si vous êtes un assidu des transports en commun (et si vous ne faites pas partis de ceux qui se retrouvent compressés contre la porte), vous avez pu remarquer notre nouvelle campagne d'affiches.
    En apparence, elle reprend différents types de dormeurs, axant sur nos différences et nos similarités (la section interview dormeur en donne une belle illustration).
    Ainsi vous avez pu découvrir : trois couples, une femme seule et une avec son enfant.

    Pourquoi dis-je en "apparence" ? C'est parce que l'une de ces affiches fait couler tellement d'encre qu'il faut croire que ce n'est plus au sommeil que nous touchons mais à un symbole beaucoup plus fort.

    Lire la suite

  • Un sommeil Haute Définition

    0065a06e9ae0a7d285909679426d4240.jpeg

    Dans ma chambre nous sommes trois toutes les nuits.
    Mon ami, moi et la télévision.

    Nous avons toujours été trois, sauf qu'avant elle ne prenait pas autant de place.
    Avant elle n'avait pas un gigantesque écran plat.

    Elle parlait à peu près le même langage que moi et ne se vantait pas d'être une Full HD nouvelle génération.

    Avant on s'endormait en écoutant le tube cathodique ronronner. On l'a programmé et une fois aux pays des rêves, elle s'éteignait toute seule comme une grande.
    Non vraiment je n'avais pas grand chose à lui reprocher à ma vieille télé.

    Mais la nouvelle...

    La fameuse Full HD New génération, avec un écran qui pourrait aisément occuper ma place dans le lit... 

    Avec celle-là c'est très différent.

    Lire la suite

  • Le sommeil & les adolescents

    452a1792edbadde452289eae8eb7a83c.jpeg
    Il y a quelques temps, un jour avant la journée du sommeil pour être précise, j'ai eu la chance d'assister à une action prévention sur le sommeil auprès des jeunes.
    Cette manifestation était organisée par le Réseau Morphée (vous aurez bientôt l'occasion de lire l'interview dormeur de sa présidente).

    C'est ainsi que je quittais mon petit bureau Nanterrois pour déambuler dans le labyrinthe de l'hôpital Saint Antoine.
    Le parcours pour arriver jusqu'à l'amphithéâtre étant des plus ludiques, puisqu'il fallait se repérer aux affichettes pas toujours très visibles.
    Mais habituée à braver l'adversité pour vous délivrer de purs scoops sur le sommeil, je m'accroche et accède enfin au temple du savoir (oui, oui rien que ça !).

    Là bas, tout est prévu pour accueillir deux classes de 5ème : petit déjeuner (biscuits et briques de jus de fruit), intervenants et moustiques.
    En effet, les insectes avides de sang juvénile sont sortis des profondeurs de la salle dès que les petits jeunes sont arrivés. Ce fut radical, aucun ne s'est assoupi durant la conférence !

    Lire la suite

  • Boire ou dormir, il faut choisir...

     

    Depuis la création de ce blog, vous avez eu de nombreuses fois l'occasion de participer à des mini-sondages  situés dans la colonne de gauche.
    Les résultats se sont souvent révélés surprenants et il ne serait pas inintéressant de s'y arrêter plus longuement.
    Une nouvelle rubrique vient donc trouver sa place sur ce blog : Sondages (oui le nom est bouleversant d'originalité mais vous vous doutez bien que si on m'a confié ce blog c'est bien pour ce genre de démonstration de mon talent).

    Récemment vous avez été 91 personnes à répondre à la question : Que buvez-vous avant de vous coucher ?

    5fca23fdb8f1ebc11e4e03e6d9394655.jpeg



    Force est de constater que la recette miracle : un verre d'eau et au dodo fonctionne plutôt bien avec ses 43%.
    Je me souviens que dans mon enfance, je ne pouvais pas dormir sans avoir avalé mon verre d'eau gentiment apporté par ma mère ou mon père.
    Et inéluctablement, je me relevais en pleine nuit...
    Par conséquent, ce n'est pas vraiment une habitude que j'ai conservé en grandissant car s'il y a bien une chose dont j'ai horreur c'est me lever en pleine nuit pour assouvir ce type de besoin primaire. Sans parler de l'influence dévastatrice que cela a sur mes rêves...Ainsi lundi dernier, j'ai rêvé que je faisais pipi dans la poubelle de la cuisine sous le regard critique de mon compagnon qui me faisait remarquer (a juste titre) que j'aurai pu mettre un sac poubelle !

    Puis en plus, quand on se lève au milieu de la nuit, on affronte le noir et tous les monstres susceptibles de vous tendre un piège...Trop risqué.

    Je n'ai cependant pas basculé dans les 29% qui ne consomment rien du tout !

    204c559fd935b138be9a7866f4e2d9ae.jpeg
    Avant de dormir, j'aime me préparer un thé comme les 7% ou même me servir un petit verre de vin blanc (un Monbazillac bien sucré...) comme les 3% d'alcoolique anonyme de ce blog.

    Mais je me débrouille pour ne pas aller au lit tout de suite après.

    Il va sans dire que boire un excitant comme café, coca et même thé n'est pas vraiment l'idée du siècle pour se garantir un sommeil profond et réparateur.
    Mais personnellement, la caféine m'a toujours fait l'effet inverse...Je suis une des rares personnes qui est incapable de garder un œil ouvert après avoir avalé une tasse de café (allez dites-moi que je ne suis pas la seule ?!).
    Le sucre et l'alcool sont également à proscrire en terme d'excitant.

    Le lait a rencontré un certain succès aussi avec ses 11%. Mais comme je ne le digère pas et que vous pouvez me faire reculer de cent mètres rien qu'en tendant un verre de ce breuvage à mon encontre, je ne m'attarderais pas sur le sujet.


    Par conséquent, le verre d'eau reste en effet le meilleur choix mais essayer de l'avaler au moins une heure avant d'aller au lit.

    Je voulais aussi revenir sur la bière. Si elle n'a que peu de succès, seul 2% en consomment, il faut reconnaitre les vertus du houblon. Cette dernière est reconnue comme apaisante et déstressante...Mais mieux vaut la prendre en gélule qu'en bouteille. (Et je ne dis pas ça en rapport au petit ventre pas très sexy que cela pourrait vous apporter...)

    Et vous le soir, vous hydratez vous le gosier avant de rejoindre Morphée ?