Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rentrée et sommeil : 7 astuces pour aider les enfants à reprendre le rythme

coussins_...jpgC'est la rentrée... Cela fait déjà un mois que les cartables ont envahi les spots publicitaires et que nos supermarchés ont relégué les crèmes solaires et autres crèmes glacées au coin pour dérouler trois énormes rayons de fournitures scolaires.

Seulement voilà, cela fait deux mois que l'on se couche à minuit et que l'on se lève... Dix heures plus tard ! Le rythme des vacances est maintenant bien installé, et voici que tout d'un coup il faut reprendre le chemin de l'école, et remettre en route ce maudit réveil qui nous horripile tous chaque matin.

Voici quelques recommandations pour aider nos enfants à reprendre le rythme à la veille de la rentrée scolaire...

1) De l'avis des spécialistes, l'idéal pour permettre à l'enfant de recaler son rythme de sommeil est de l'y amener progressivement. Ainsi, tout comme on prépare ses méninges à grands coups de cahiers de vacances (au sens figuré ?), on peut préparer son corps à la rentrée en avançant peu à peu l'heure du réveil chaque matin.

2) Pour les inconditionnels de la grasse matinée, on peut également avancer petit à petit l'heure du coucher. Pour cela, on peut par exemple avancer l'heure du pyjama/brossage de dents. En effet, même si l'enfant ne s'endort pas plus tôt le premier soir, le fait de retrouver l'espace de la chambre plus tôt contribue à ce que son horloge interne retrouve les repères du rythme scolaire.

3) Une bonne idée consiste aussi à abandonner quelques jours avant la rentrée les dîners «à l'heure espagnole» pour retrouver là aussi un rythme plus normal et se réhabituer en douceur à la routine de l'année.

4) On évitera également la consommation de sodas pendant le repas du soir. En effet, ils contiennent souvent de la caféine qui est un excitant.

5) De même, la pratique du sport est déconseillée au moins une heure avant d'aller au lit car là encore elle favorise l'état d'éveil.

6) A l'inverse, on peut accorder un bon moment à lire des histoires à nos enfants, car la lecture est un moyen efficace d'amener le calme nécessaire à un bon endormissement.

7) Pour les ados, on avancera également l'heure du «couvre feu anti appareils électroniques» en tous genres (consoles de jeux, TV, ordinateurs, téléphones portables), qui ont tendance à maintenir élevé leur niveau d'excitation et à les empêcher de s'endormir rapidement. Une bonne moyenne consiste à éteindre ces appareils environ une heure avant l'heure du coucher.

N'hésitez pas à partager avec nous vos conseils pour endormir vos enfants en cette veille de rentrée ! Pour ma part, il ne me reste plus qu'à souhaiter bon courage à nos bambins pour le réveil de demain matin et à leur souhaiter de bien retrouver le chemin de l'école ! 

Commentaires

  • Bonjour,
    Je me souviens d'une recette de mon enfance, dont ma mère usait et abusait pour m'endormir: le lait chaud avec un peu d'eau de fleur d'oranger.
    Ceci avait un double intérêt: des (prétendues, à mon avis) vertues somnifères de l'eau de fleur d'oranger, mais aussi et surtout cela servait de repère, de rituel associé au fait d'aller au lit.
    Dans tous les conseils ci-dessus, je repère cette même constante: associer le fait d'aller se coucher à un évènement positif, même aussi minime soit il, facilite grandement la reprise d'un rythme régulier. Cette régularité et ces rituels sont, à mon avis, à la base d'un sommeil serein.

  • @ Nicolas : en effet, la part de rituel est très importante dans le coucher des enfants qui se sentent rassurés par cette constance. Pour ma part, j'avais un livre avec 365 histoires ou poèmes en accord avec la saison que mes parents me lisaient avant de m'endormir. C'était très court mais cela suffisait à clore calmement la journée.

Les commentaires sont fermés.