Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Etes-vous en forme pour la plage? Savez-vous que mal dormir peut causer un excès de poids?

Une bonne nuit de sommeil est indispensable pour la santé mais aussi pour maintenir un poids équilibré, affirme Harvard School HSPH. Les recherches montrent que les personnes qui ne dorment pas assez risquent plus de souffrir d’un excès de poids que celles qui dorment entre sept et huit heures par semaine.

Mais concrètement, comment le manque de sommeil agit-il sur le corps?

Le manque de sommeil augmente les besoins en apports énergétiques complémentaires:

-Le manque de sommeil augmenterait la sensation de faim: en agissant sur les hormones qui contrôlent la faim. Une étude montre en effet que de jeunes hommes qui ne dorment pas assez ont un taux supérieur  d’hormone ghréline, qui stimule l’appétit et un taux inférieur  d’hormone Leptine, qui induit la satiété.

-     - Le manque de sommeil augmenterait le temps passé à manger : les personnes qui dorment moins mangent plus car elles ont plus de temps à y consacrer. Une petite étude montre que les gens qui ne dorment pas suffisamment et qui ont des snacks à disposition mangent plus, surtout pendant les heures où ils sont éveillés la nuit, que ceux qui dorment bien.

-      - Le manque de sommeil pousserait les gens à manger moins sain : Les études ne sont pas toujours concluantes. Cependant, une étude menée sur des travailleurs japonais montre que ceux qui dorment six heures la nuit mangent plus souvent à l’extérieur que ceux qui dorment plus longtemps.

 Ne pas dormir suffisamment diminue la dépense énergétique :

-Le manque de sommeil entrainerait une diminution de l’activité physique : ceux qui ne dorment pas assez sont plus fatigués en journée et donc moins actifs physiquement. Des études montrent que les personnes en manque de sommeil passent plus de temps à regarder la télévision, moins de temps à faire du sport que ceux qui dorment suffisamment.

- Le manque de sommeil entrainerait une baisse de la température corporelle : Les recherches menées en laboratoire montrent que les personnes en manque de sommeil subissent une diminution de leur température corporelle, qui peut entrainer une réduction de la dépense en énergie.  Ce résultat a cependant été modéré par une autre étude.

Il faut donc en retenir que bien dormir peut contribuer à prévenir l’obésité. Les faits montrent qu’une durée de sommeil équilibrée au quotidien (c’est-à- dire ni trop peu, ni trop) est un facteur fort contre l’obésité. Cependant, ce n’est pas la seule réponse.  

On peut encourager un sommeil sain au travers de changements mineurs de ses habitudes de vie : se coucher à des horaires réguliers, limiter le taux de caféine au quotidien (etc...) Bien dormir augmente aussi l’attention au travail et à l’école, améliore l’humeur et la qualité de vie de manière générale.

Des études en France ont parallèlement prouvé que dormir sur une literie adaptée et de qualité peut faire gagner aux dormeurs jusqu’à 53 minutes supplémentaires de sommeil récupérateur par nuit.Mieux vaut donc privilégier une literie de qualité, adaptée à sa morphologie et à son environnement et profiter ainsi des bienfaits d’un sommeil optimal. Une bonne astuce pour être en pleine forme sur la plage cet été...

 

Les commentaires sont fermés.