Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Comment éviter la multiplication des acariens dans nos maisons ?

 

DBD03-4.jpg

Nous avons vécu un hiver particulièrement doux cette année. En effet, la température moyenne s’est située autour des 6.3°C (contre 3.6°C en temps normal). Cela a certes réjoui les plus frileux d’entre nous, mais également favorisé l’accroissement du nombre d’acariens dans les maisons. Or, environ une personne sur cinq souffre d’allergies causées par les acariens (44 % des allergies sont dues aux acariens, le reste étant provoqué par la poussière et les pollens).

A travers cet article, nous allons tenter de mieux comprendre les raisons de la prolifération des acariens cette année et vous apporter quelques conseils afin de vous protéger face à ces petites bêtes ! 

Comment explique-t-on l’accroissement du nombre d’acariens dans nos maisons ?

Au sein d’une maison, le climat est très fortement lié à la météo. Même si votre maison est bien isolée, la température extérieure, l’ensoleillement, le vent, et les précipitations auront un impact sur la chaleur et le taux d’humidité mesurés à l’intérieur de votre habitation. Or, la chaleur et l’humidité constituent les principaux facteurs du nombre important d’acariens dans une maison. Cet hiver, les conditions météorologiques ont favorisé une température plus douce dans les maisons et les précipitations constatées étaient proches des normales. L’hiver a donc été doux mais pas nécessairement plus sec, ce qui a permis aux populations d’acariens  de se multiplier davantage.

Les acariens ne vivent que 6 semaines me direz-vous, mais ils se reproduisent en un rien de temps ! S’ajoute à cela le fait que même morts, ils continuent à nous nuire : les débris de leurs dépouilles et leurs déjections provoquent des allergies en cas d'inhalation. Les tuer ne suffit donc pas, il faut éviter leur multiplication et s’en débarrasser !

Comment minimiser leur nombre ?

Acarien.PNG

Les acariens sont impliqués dans les maladies respiratoires mais également dans des affections oculaires et cutanées. Les symptômes de ces allergies sont pour la plupart des difficultés respiratoires, un nez bouché, des  yeux rouges, un mauvais sommeil, et une sensation de fatigue. Sachez par ailleurs que les acariens se nourrissent de micro-particules de peau et des cheveux que l'on perd chaque jour et chaque nuit, le lit représente donc un vrai nid douillet pour eux. Un matelas peut contenir jusqu'à 2 millions d'acariens ! Il est donc important pour les personnes allergiques de prendre quelques dispositions afin de limiter la multiplication de ces parasites.

Voici nos conseils :

* Passer l'aspirateur au moins une fois par semaine dans la maison et sur les superficies en tissus tels que matelas ou canapés,

* Aérer sa maison 15 minutes par jour (30min pour la chambre) lorsqu’il fait sec à l’extérieur uniquement afin de ne pas laisser entrer l’humidité,

* Garder la température des chambres à 18°C,

* Aérer le lit et l’exposer à la lumière,

* Laver à 60°C chaque semaine les draps et une fois par mois pour la couette et les oreillers,

* Opter pour une literie traitée anti-acariens avec de préférence un matelas en matière synthétique et un sommier à lattes plutôt qu'un sommier à ressorts. Cela est également valable pour l’équipement du lit (oreillers, couettes, couvertures, protèges-matelas, draps, etc.).

Pour vous aider à choisir une literie et des équipements adaptés, nous vous proposons notre sélection anti-acariens :

Matelas Salomé PIRELLI, 17 cm (latex)

Matelas Olio BULTEX, 21 cm (mousse)

Matelas Iraklio EPEDA, 23 cm (ressorts)

 

Housse pour matelas anti-acariens 

Protège matelas EPEDA, anti acariens 

 

Couette Phytopure REVANCE, tempérée

 

Oreiller Clima EPEDA, anti acariens

Protège oreiller EPEDA, anti acariens

 

Vous l’aurez compris, pour éviter la prolifération des acariens, l'objectif est simple : opter pour une literie adéquate,  maintenez une maison propre, lumineuse, pas trop chaude et bien aérée. Un grand nettoyage peut parfois s’avérer efficace, s’il est suivi par un ménage régulier.

 

Et vous, quelle est votre astuce anti-acariens ?

     

     Océane de MATELSOM

 

Les commentaires sont fermés.