Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Vol de nuit pour pilote éreinté

    Le vol BA142 de la British Airways au départ de New Delhi s’est vu refuser le départ par son personnel aérien.
    Et pour cause son pilote a réclamé une nuit de sommeil supplémentaire pour lui et son équipe.

    En effet, ces derniers hébergés dans un grand hôtel indien n’avaient pu fermer l’œil de la nuit. Malgré ses cinq étoiles, il semble que le palace se soit montré trop bruyant pour leur apporter le repos nécessaire.medium_b7474baw.jpg

    Ainsi, l’équipe au sol a dû dans la paniquer héberger pas moins de 200 personnes pendant que l’équipage aérien comblait sa nuit blanche…

    Quand je vous dis que le sommeil c’est aussi une question de priorité… ^^

  • Le sommeil de Vanina Delobelle

    medium_vanina.jpgL’interview de cette semaine sera consacrée à la première blogueuse à m’avoir chaleureusement accueillie et conseillée : Vanina Delobelle.
    Si vous souhaitez en apprendre plus sur le marketing, sur nos habitudes de consommation ou même les phénomènes liés aux blogs…Allez vite découvrir le sien !

    Bonjour Vanina ! Après avoir souvent cité notre webzine, je suis ravie de pouvoir t’y intégrer !
    Alors dis-nous tout : grande ou petite dormeuse ?


    Vanina : Je dirai juste bonne dormeuse.

    Le quota d’heure qu’il te faut pour être en forme ce serait ?

    Vanina : 9h.

    De quelles manières te réveilles-tu le matin ? Et le week end ?

    Vanina : Je me réveille toujours à la même heure 6h45 sans réveil en général car je suis auto-programmée mais j’ai quand même le réveil en marche au cas où.

    En règle générale, le matin tu es plutôt bougonne ou au contraire tu es prête à attaquer ta journée à pleines dents ?

    Vanina : Tout de suite d’attaque. Je ne suis pas du genre à traîner j’ai mon petit programme et tout se passe de façon bien organisée et dans les temps. Je suis toujours égale à moi même, être le matin ne change pas grand chose.


    A quoi ressemble ton lit ? Comment est-ce que tout a commencé entre vous deux ? Ca fait longtemps que ça dure entre vous ?

    Vanina : Un lit normal 2 places avec une couette, deux oreillers et des draps très colorés. Ce lit nous a été offert par les grand-parents de mon mari quand non avons aménagé ensemble pour le première fois…ça remonte à 9 ans et il est toujours là.

    Dans quelle position dors-tu ? Tu es plutôt remuante la nuit ou tu dors comme une masse ?

    Vanina : En général je dors bien, je ne remue plus trop je crois. Je m’endors sur le ventre, les bras croisés sous ma poitrine mais je me réveille sur le dos ou sur le côté…ce qui se passe entre temps, ça je ne sais pas.


    As-tu un petit rituel pour t’endormir chaque soir ?

    Vanina : Non en général dès que je me couche, je m’endors.


    Il me semble que tu as un petit garçon. Comment se déroule son couché ? Est-ce que tu maintiens cette tradition de lire une histoire avant de dormir ?

    Vanina : On lit une histoire mais ce n’est pas un rituel, il a toujours très bien dormi et s’endort bien. Il sait qu’une fée veille sur lui. L’histoire ce n’est pas systématique, c’est quand on a le temps.


    Si nous abordions maintenant tes rêves ! Est-ce que tu t’en souviens en général ? Des thèmes récurrents ?

    Vanina : Oui je m’en souviens en général. C’est toujours des rêves assez bizarres et comme le dit mon mari c’est encore plus bizarre que très emprunts de réalité. Bien sûr mes rêves touchent en général ma famille.


    Après un cauchemar en général que fais-tu ? Et dans le cas de ton fils ?

    Vanina : Je fais rarement de cauchemars mais si c’est le cas, bien sûr je me réveille puis ensuite je me rendors. Mon fils fait je crois aussi que très rarement des cauchemards. Il m’en parle en général le lendemain alors le soir d’après, on prépare un « plan de bataille », comme il dit, avec tous ses jouets pour qu’ils les protègent des méchants et tout se passe bien.


    Toi-même quand tu étais enfant, est-ce que tu avais des ruses pour éviter d’aller au lit ou au contraire tu appréciais ce moment ? As-tu connu en tant qu’enfant ou que mère le phénomène du co-sleeping ?

    Vanina : Non moi j’allais au lit très facilement. En fait j’ai toujours lié le sommeil à la performance donc pas de problèmes. Le co-sleeping je l’ai un peu fait avec mon fils quand il était petit (même parfois maintenant). On faisait la sieste ensemble (mais jamais pendant la nuit). Ensuite ce qu’on fait quand il est en vacances c’est qu’il s’endort avec moi et quand son père va se coucher (car lui est couche tard à la différence de moi…mais il est lève tard à ma différence aussi) il le transfert dans son lit.

    Depuis quelques mois, tu travailles à l’Etranger. Est-ce qu’il y a des différences majeurs dans les couchages, les heures de sommeil, sa vision par rapport à la France ?

    Vanina : Non je n’ai rien remarqué. Je crois que le sommeil est « international ».

    Ton rythme lui-même s’en est-il trouvé bouleversé ?

    Vanina : Non pas du tout. Toujours couche tôt et toujours lève tôt.


    Si tu comparais ton sommeil à celui d’un animal, tu te verrais plutôt comme…

    Vanina : La poule :) (elle se couche tôt et se lève tôt)


    Bon alors je sais qu’en tant que maman du blog 1 livre, un jour cette question va être très difficile pour toi mais…Le livre que tu laisserais sur ta table de chevet quel serait il ? Et celui qui s’y trouve en ce moment ?

    Vanina : Celui que je laisserais « Le Management » de Mintzberg et celui qui s’y trouve en ce moment « Small is the new big » de Seth Godin.


    Concernant ta chambre, à quoi ressemble-t-elle ? Est-ce un lieu de vie ou un temple du sommeil uniquement ?

    Vanina : Depuis que nous avons déménagé, c’est un peu le bazzard. Non chez nous la chambre ce n’est pas un temple et elle est très loin d’être interdite d’accès à notre enfant.


    Dans un lit penses-tu qu’on puisse tout faire : pique-niquer, se confier, s’amuser…bloguer ?

    Vanina : Oui sauf manger mais bloguer, lire, s’amuser, se confier, …oui.


    Le lit de tes rêves, il ressemble à quoi ?

    Vanina : Un King size à l’américaine avec des draps très colorés.

    Je sais que tu passes de temps à autres sur ce blog. Qu’est-ce que tu aimes en particulier ? Est-ce qu’il y a des thèmes, des questions que tu apprécierais de voir aborder ici ?

    Vanina : Moi j’aime l’originalité, c’est assez unique d’aborder le simple sujet du sommeil. J’aimerais y voir des petits reportages sur le sommeil dans le monde…bon alors Julie tu te mets quand au podcast ?

    Hmmm...Je crois que notre chef amateur de technologie aimerait bien...Mais je ne suis pas sûr d'avoir une voix suffisament agréable à attendre pour ça. ^^

    Merci beaucoup Vanina de t'être prêtée au jeu et à bientôt sur nos blogs respectifs !!! ;)

  • 1 000 clics, 1 rêve : Le rêve de François & Davy

    Voilà notre trilogie s'achevera sur le rêve de François & Davy.
    Je vous remercie tous car ces projets ont pu voir le jour grâce à vous.
    J'espère très prochainement mettre sur pieds une nouvelle opération de ce type...

    En attendant, je vous laisse découvrir le rêve de nos deux petits princes.

    medium_davy.jpeg


    François (20 ans) et Davy (15 ans) ont un point commun : la passion de l’informatique et des jeux vidéos.

    Leur ambition : devenir créateurs de jeux. Leur rêve a commencé par la découverte de ce monde virtuel ; invités à Montpellier chez Ubisoft, ils ont approchés les différents corps de métiers qui mènent à la création d’un jeu vidéo. Accueillis par un technicien en informatique, ils ont découvert les coulisses de ce domaine complexe et reçu des conseils sur les études à suivre pour en faire leur métier.
    François et Davy sont repartis confortés dans leur passion. Des perspectives s’ouvrent donc à eux : devenir les créateurs de demain.

  • Parents-Adolescent : Mon petit ami vient dormir...


    "Maman, est-ce que Martin peut rester dormir à la maison ce week end ?"


    Ca y est la bombe est lancée. Votre adolescente vous jette un coup d’œil furtif, on sent poindre une muette supplication au cœur de la prunelle et la lèvre se plisse prête à répliquer au moindre argument visant à repousser sa requête…

    A quel moment accepte-t-on sous son toit la vie sexuelle de son enfant ?
    A quel moment le parent se doit d’admettre que le lit une place n’est peut être plus tellement adaptée à chéri-bibi et ses conquêtes du samedi soir ?

    C’est le thème abordé par le Monde dans son article Les parents face aux amours de leurs adolescents.medium_ado.jpeg

    Il y a là matière à écrire car nous sommes tous passés par là en tant qu’adolescent et certains d’entre nous dans le rôle un peu plus ardu du parent.

    Pour ma part, je dois admettre qu’adolescente des deux côtés on a prescrit la chambre d’ami lors de séjour mais que bien entendu, officieusement, ça ne s’est pas vraiment passé comme ça...

    En théorie, je tends à penser que lorsqu’on s’aime, on trouve toujours un moyen d’arriver à ses fins et que tant qu’à faire, je préfèrerai que mes enfants se sentent bien vis-à-vis de leur sexualité…Mais en pratique, je sais que cela peut se révéler beaucoup plus délicat surtout vis-à-vis de l’âge.

    On note également que les parents ne se comportent pas non plus de la même manière en fonction de l’éducation d’une demoiselle ou d’un jeune homme.

    Comment cela s’est-il passé pour vous ? Permission ou vous avez plutôt attendu d’avoir le champ libre pour ramener votre Jules ? Avez vous reçu une literie plus grande à cet âge là ?

    Vous-même en tant que parents quelle serait votre position (vis-à-vis du sujet hein…) ?

  • Le sommeil d'une véritable Lady

    medium_lady.jpgL’interview de ce vendredi sera consacrée à une Lady et pas la moindre puisque Ladyblogue en personne !
    Le rendez vous des petits riens les plus à l’ouest est un blog frais à dévorer sans modération…
    Mais je vous préviens, on devient rapidement « addict» à sa plume. ;)

    Bonjour Ladyblogue, merci de nous éclairer sur le sommeil d’une véritable Lady…Alors pour commencer grande amatrice de sommeil ou petite grignoteuse ?

    Ladyblogue : Bonjour à toi chère Julie et merci pour cette gentille interview matelassée !
    Alors saches que je ne grignote pas mais que je DEVORE le sommeil ! J’adore mon lit, ma couette, mon matelas et mon oreiller !

    Avec quoi te réveilles-tu le matin ? Et le week end ?

    Ladyblogue : La semaine, soit je me réveille avec la monstrueuse sonnerie d’oiseaux de mon portable (oui, les oiseaux, c’est bien, mais en réveil, n’importe quelle musique m’horripile !), soit je me réveille avec des « oin-oin » de Princesse qui n’a toujours pas compris, à bientôt 2 ans, qu’elle peut se réveiller sans pleurer…
    Le week-end… Une seule option : les « oin-oin » !

    En général au levé, tu es pimpante et dynamique ou il vaut mieux éviter de te faire la conversation ?

    Ladyblogue : Je mets 3 plombes à me réveiller. Y’a des matins j’en pleurerais des larmes de sang tellement ca me coûte de me lever ! Besoin de m’étirer, de me tourner dans tous les sens. Ma tête est réveillée mais mon corps dort encore et encore et encore…

    Si tu nous parlais un peu de ton lit. Taille, marque, matière, look ? Comment vous êtes vous rencontré ? Ca fait longtemps que ça dure entre vous ?

    Ladyblogue : Grande taille de lit (160), la marque… j’en sais rien, faudrait que j’aille regarder.. La matière, heu… sais pas trop… En tous les cas, je l’ai (enfin, on l’a) choisit bien bien dur !
    Et entre mon lit et moi, c’est une véritable histoire d’amour.

    Dans quelle position dors-tu ? Tu es plutôt une grande agitée des draps, une voleuse de couette ?

    Ladyblogue :Je n’en sais strictement rien. Je sais d’après mon amoureux que je n’arrête pas de bouger ! Une vraie pile !

    As-tu un petit rituel pour t’endormir chaque soir ?

    Ladyblogue : J’essaie de me décontracter… Pas facile. Je dois penser à tous mes muscles pour qu’ils se détendent, ils ne le font pas d’eux-même (au grand étonnement quotidien de mon Amoureux).

    Concernant ta petite princesse, comment se déroule son couché ? Une histoire avant de dormir ?

    Ladyblogue : Grand rituel. 20h : on monte dans la chambre. On joue à faire les fous. Puis, on se calme en lisant des livres. Câlins dans les bras dans le noir le temps d’une petite musique (« Bonne nuit mon bébé, ferme tes yeux mon Trésor. Pose ta tête sur l’oreiller, laisse le sommeil te gagner »). Couchage dans petits lits à barreaux. Et dernière toute petite histoire avant de partir. Et aux alentours de 20h30, elle fait dodo.

    Alors maintenant qu’on sait tout sur tes nuits, si tu nous parlais de tes rêves ! Est-ce que tu t’en souviens en général ? Des thèmes récurrents ?

    Ladyblogue : Je me souviens de tout. Et parfois, c’est pas super. En fait, je fais plus de cauchemars que de rêves… Les cauchemars me poursuivent depuis des années. Depuis 3-4 ans, ça va mieux, mais ils sont encore très (trop) présents.
    Les thèmes varient assez. Le dernier en date (avant-hier) : j’avais coupé ma tête et l’avais mise à griller au four. A sa sortie du four, ma tête grillée avait un peu fondue. Elle était trop petite pour être replacer sur mon cou décharné.
    Bien sûr, dit comme ça, ça peut faire rigoler une tête au four ! Oui, je souris la première en l’écrivant.
    Mais la nuit, dans un cauchemar, ce ne sont pas des mots noirs sur fond blanc qu’on lit, qu’on voit mais des images en couleurs, des images détaillées.
    Une tête ensanglantée, un visage à la peau blême, des yeux ouverts inertes, une bouche pâle entr’ouverte. (Tu vois, je suis réellement à « l’ouest » comme nana !!)

    Après un cauchemar en général que fais-tu ? Et dans le cas de ta princesse ?

    Ladyblogue : Si vraiment le cauchemar a été fort, je réveille mon Amoureux. Il me calme et me rassure. Si je peux, j’essaie de prendre sur moi et de me raisonner… Pas toujours facile.

    Princesse, elle, n’a pas eu encore de cauchemar. Enfin, si elle pleure fort la nuit, on se lève et on va faire un gros câlin dans les bras. Je sais trop par expérience à quel point un cauchemar peut effrayer…

    Toi-même quand tu étais petite fille, est-ce que tu étais une fine stratège pour éviter d’aller au lit ? Le débarquement en force dans le lit parental, tu as connu ? Des frères et sœurs avec qui faire une pillowfight ?

    Ladyblogue : Je crois me souvenir que je demandais systématiquement un verre d’eau avant de faire dodo.
    Débarquement dans le lit parental, ça n’a pas du m’arriver une seule fois. Pas l’genre de la maison.
    Une sœur… Différence d’âge importante et pas de « vie familiale » assez « fournie » pour s’amuser à faire une pillowfight…


    Si tu comparais ton sommeil à celui d’un animal, tu te verrais plutôt comme…

    Ladyblogue : D’un chat quand je dors bien.
    D’un insecte quand je dors mal.


    Le livre que tu laisserais sur ta table de chevet, ou celui qui s’y trouve en ce moment ?

    Ladyblogue : Parents ? Famili ? Voici ?

    Concernant ta chambre, à quoi ressemble-t-elle ? Est-ce un lieu de vie ou un temple du sommeil uniquement ?

    Ladyblogue : A pas grand-chose pour l’instant. Pièce de la maison pas encore faite… Mais notre chambre va devenir dans les mois va devenir la chambre de Bébé. La future nôtre est à aménager : elle sera un vrai temple du sommeil (40 m2 !!) et de relaxation !

    Dans un lit on peut tout faire ? Lire, écrire, bloguer ? Jouer aux dominos, aux charades à Action ou Vérité ?

    Ladyblogue : Dans un lit, on peut TOUT faire !!!!

    Et ton lit justement… Prêteuse ou les invités sur le canapé ?

    Ladyblogue : Ah non ! Mon lit, c’est mon lit !!! Les invités ont une chambre pour eux (faite exprès pour ne pas à avoir à proposer mon lit !)

    Nous n’avons pas encore eu la chance de lire tes commentaires mais aimes-tu ce blog (promis, il n’y aucun assassin embusqué ^^) ? Est-ce qu’il y a des thèmes, des questions que tu apprécierais de voir aborder ici ?

    Ladyblogue : J’ai découvert ce blog il y a peu de temps. J’avais découvert, entre autres, l’interview de Emery qui m’avait beaucoup intéressée.

    Et justement, un thème que j’aimerais voir ici, c’est un thème qu’Mry avait soulevé : la respiration chinoise.
    Ensuite, si tu as des astuces pour tuer les cauchemars, je suis preneuse !

    Merci à toi chère Julie pour tes questions.
    Bonne route à ton blog.
    A très vite !

    Merci plutôt à toi pour nous avoir ouvert une porte sur l'univer de ton sommeil.
    Je prends en note tes suggestions et il se pourrait bien que le mois de mai soit celui de la relaxation.... ;)