Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Technologie - Page 5

  • Du bon usage d'un sommier

    medium_ressortsoupapes.jpgPuisque la question ça semble titiller certains lecteurs après que j'eus fortement désapprouvé que monsieur Ceucidit ait associé matelas en mousse et sommier à ressort, j'ai décidé de vous révéler quelques points clés du bon usage de ce dernier.

    Vous avez un matelas en latex ou en mousse.

    ---> Vous devez le placer sur un sommier à lattes.

    Si vous ne le faites pas, c'est purement de l'héresie.
    Alors non seulement, vous allez me contrarier moi ce qui en sois est déjà drôlement fâcheux, mais en plus vous allez inéxorablement abîmer votre matelas, ce qui sera déjà nettement plus dommage pour vous.

    Un sommier à ressort ça ne se marie qu'avec un matelas en ressort.

    Tout simplement parce que la matière alvéolaire risque de "couler" entre les ressorts et s'en trouvera déformée.
    Pour preuve, si vous rencontrez un problème avec votre literie et que vous nous confirmez l'avoir posé sur ce type de sommier : le fabricant refusera d'effectuer un service après vente.

    Vous avez un matelas en ressort ?

    Vous avez déjà une plus grande liberté.
    Les lattes raffermiront le couchage, alors que le ressort vous permettra de garder sa souplesse et son moelleux.
    C'est d'ailleurs principalement ce dernier qu'on choisit pour des matelas haut de gammes d'ailleurs.

    Maintenant c'est vrai un sommier à ressort c'est plus technique et c'est donc souvent plus cher.

    Je tiens cependant à souligner un autre point très important.
    Très souvent, j'entends des clients me dire "Non, je ne vais changer que le matelas, le sommier ne semble pas abîmé".

    Si un matelas se creuse, si un matelas se met à grincer, on se décide à le changer.

    Un sommier c'est nettement plus fourbe. Ne vous attendez pas à voir l'usure du temps de manière aussi flagrante. Ce qui ne veut hélas pas dire qu'il assure toujours ses fonctions en terme de soutien.

    Par conséquent, si vous placez un nouveau matelas sur un sommier plus ancien, vous allez vieillir prématurément votre nouvelle literie.
    Là encore, si votre sommier a plus de cinq ans au moment des faits, le fabricant refusera le service après vente.

    Quand vous achetez un nouveau matelas, changez également le sommier, vous vous éviterez bien des déconvenues.

  • Face hiver & face été

    medium_Sleeping_Beauty_Polar_Bear-1600x1200.jpgRares sont les matelas qui ne s'adaptent pas au cycle des saisons en ne proposant pas une face hiver et une face été.
    Cette tradition perd, à première vue, de son intérêt dans la mesure où nos maison sont surchauffées quand on ne se laisse pas aller à installer la climatisation en été.
    Au point que fréquemment on me demande quel est l'intérêt d'investir dans un modèle qui déploie ses charmes aux manants à coup de soie, ou de laine alpaga...et autres ressources précieuses.

    En effet, plus vous montez en gamme et plus les garnissages sont épais et riches. Principalement pour accroître le confort en vous isolant du coeur du matelas, vous enveloppant de couches moelleuses.
    Maintenant, je peux vous assurer que les propriétés thermiques de certaines matières comme la laine ou le cachemire se ressentent fortement au contact de notre corps.
    La présence d'un drap housse ou d'une alèse n'y fera pas obstacle.

    Pour ce qui est du lin ou de tissus de revêtement apportant fraîcheur en été, je suis plus réservée.
    Peut être parce que de manière général, il est plus difficile de rafraîchir le corps que de le réchauffer.

    Le véritable intérêt de la face été à mon sens, c'est avant tout d'éviter de souffrir de la face hiver quand le temps ne nécessite plus son apport thermique et surtout de vous pousser à retourner votre literie.

    En effet, il faut le faire au minimum deux fois dans l'année afin d'éviter la formation d'une cuvette à force de dormir au même endroit.
    Idéalement, déplacer votre matelas 4 fois : deux fois sur chaque face et deux fois en inversant tête et pieds.

    Ainsi vous prolongerez l'utilisation de votre literie.

    Et puis, je vais vous dévoiler la fameuse astuce...

    Comment reconnaît on la face hiver d'un matelas ?

    Un code en literie permet de l'identifier auprès de toutes les marques : la face hiver c'est celle où se trouve cousue l'étiquette.

    Voilà, vous savez tout...Alors plus d'excuses pour ne pas exécuter ce geste tout simple mais indispensable ! ;)

  • Siemens lutte contre le sommeil

    medium_DAS.jpgL'Usine Nouvelle nous fait part d'un projet en cours de réalisation par Siemens.
    Il s'agit d'un système d'assistance à la conduite pour les camions, étendu aux voitures par la suite, nommé Driver Attention System.

    En effet, la sécurité routière met en lumière depuis plusieurs années le problème de la somnolence au volant.
    Ce système permettrait d'évaluer par la présence d'une caméra numérique infrarouge dans l'habitacle, l'état de vigilance du conducteur.
    Mouvements occulaires, fréquence des battements de cils aussi bien de jour comme de nuit seront observés.

    Si les critères de somnolence sont détectés, un dispositif envoit en premier lieux un signal de vibration dans l'assise afin d'avertir le conducteur. Il sera suivi par un signal sonore.
    Siemens travaille également à une réaction du véhicule tel que le freinage permettant d'éviter une collision.

    Les automobiles sont de plus en plus informatisées et la sécurité est un point important à développer.
    Je pense cependant qu'un avertissement de ce type peut certes éviter des accidents mais si le conducteur ne change pas d'attitude en prenant la responsabilité de s'arrêter et de se reposer, ne serait-ce qu'une petite heure, alors tout ce modernisme demeure inutile.

    Ce sont cependant des projets très intéressants à suivre...

  • Le bambou

    medium_bambou.jpg

    Le sommeil tendance c'est assurément le sommeil écolo !

    Celui qui vous détends de la pointe des orteils jusqu'à la racine des cheveux tout en faisant du bien à la planète.
    Le phénomène avait commencé avec le latex naturel directement issu de la sève d'hévéa.

    Dorénavant il faudra compter avec le bambou.

    Il faut savoir que cette plante ne nécessite nullement l'usage d'engrais ou de pesticides tant sa croissance est rapide.De plus, elle repousse au fur et à mesure qu'on la coupe offrant ainsi un avantage économique non négligeable.

    Depuis quelques années le monde du textile s'est emparé de cette fibre miraculeuse pour réaliser linge de lit, vêtements et même couche pour enfant tant ses propriétés sont nombreuses !

    Naturellement anti-bactérien, le bambou résiste à la chaleur et empêche une sudation trop importante. Résistante, sa matière ne se froisse pas et apporte fraîcheur aux heures les plus chaudes grâce à sa forte capacité d'absorption.
    Vous l'aurez compris, grâce à lui plus de transpiration excessive durant vos nuits !

    La douceur de son toucher s'apparente au coton et son visuel est semblable au satiné de la soie. Votre matelas se pare de ses plus beaux atours pour vous accueillir...

  • A la recherche du moelleux perdu...

    De nombreux clients insistent sur le fait qu’ils cherchent « une literie très ferme » en axant que c’est bien connu c’est meilleur pour le dos.

    Je ne reviendrai pas sur l’importance de respecter un indice de fermeté en osmose avec sa silhouette ( cf comment choisir son matelas ? ).
    Mais sur un autre point, plus nous montons en gamme, plus le moelleux d’accueil sera important.
    Par conséquent, il devient difficile de trouver des matelas « très dur » qui soit également haut standing et je ne me vois pas vraiment dire à un client : « oh gardez donc votre budget pour une nouvelle télé et choisissez ce premier prix ! ».

    Il serait par ailleurs dommage, à mon sens, de passer à côté de garnissages aussi agréables que ceux composés de lin, de soie, de cachemire ou encore d’Alpaga du Pérou…

    Imaginez, vous vous allongez après une longue journée à vous être usé le dos devant votre ordinateur, sur une vague de douceur qui très lentement va épouser la forme de votre corps. En été, une agréable sensation de fraîcheur se fait ressentir, tandis qu’en hiver une délicieuse chaleur vous berce vers le sommeil du juste…

    Alors moi je milite fermement pour qu’on accepte enfin qu’un lit se doit d’être douillet et à bas le mythe de la planche de bois !