Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Matelsom - Page 8

  • L'interview d'une conseillère made in Matelsom

    Ce vendredi c'est l'interview d'une de nos conseillères commerciales que vous allez découvrir.
    J'espère que vous ne ferez pas vos timides comme avec notre responsable commercial et vous appesentirez en questions.... ;)


    medium_sonadie.jpeg


    Bonjour Sonadie!
    Tu es conseillère commerciale sur le call center de Matelsom depuis maintenant près de trois ans.
    Peux-tu te présenter, ainsi que tes missions, en quelques mots à nos lecteurs.




    Sonadie : Je suis une adepte de la secte du sommeil et fais en sorte que cela se perpétue auprès de mes chers clients, en leur faisant adopter une vie nocturne paisible et douce.
    Pour cela, je transmets mon savoir de la literie, acquise par le bras droit (Julien de bedeezee) de notre cher Gourou, Emery Jacquillat; et séduits, ils n'hésitent plus et changent de literie !
    Voici ma mission !


    Lorsque tu n’es pas au petit soin pour nos clients, tu exploites tes talents artistiques…Cela veut il dire que tu es du genre à peu dormir ? As-tu des périodes de cure de sommeil ?



    Sonadie :Je suis une tordue du travail et une insomniaque ! Vous allez me dire que c'est lié ! Je dors pas donc je travaille ! Mais "Ne soyez pas si réducteur !"

    Par conséquent, mon sommeil est de courte durée... en effet, il m'arrive tout de même de rencontrer la grosse fatigue, résultat : "je trainasse sous ma couette pendant de longues heures..."


    ** Sonadie est une théâtreuse aussi ne vous étonnez pas si elle met des guillemets partout, c'est dixit la demoiselle "pour mettre le ton !!!" <---- Moi aussi je peux mettre des guillemets d'abord !**


    Avec quel type de réveil te réveilles-tu le matin ? A quelle heure se déclenche-t-il en semaine ? Et le week end ?

    Sonadie : Oh! avant, j'avais le chant du coq ! Non, ne vous méprenez pas ! Je ne suis pas une fille de campagne, je suis la caricature du béton ! J'aime l'odeur suave des métros, la pollution , les gens partout ! Je suis une amoureuse de Paris !
    Parfois, le meuglement d'une vache,( pas l'odeur de leurs bouses ! ) , l'effluve de l'herbe et le foin humide, les bottes en caoutchouc boueuses me manquent ...
    Donc il me fallait un petit air de campagne! Hors un jour, en trifouillant mon tel, je me suis aperçue qu'on pouvait choisir sa sonnerie ! "Ouawh! C'est trop fun ! "

    Imaginez mon émerveillement, au moment où le meuglement d'une vache et le cocorico d'un coq retentirent dans mes oreilles ?! J'étais bluffée ! Alors je pris la décision de mettre mon réveil en coq, et ma messagerie en vache!

    La vache, c'est cool, car dans le métro les gens sont surpris et là... oh miracle ! Les gens sourient ! Tester, vous verrez ! On voit le métro autrement!
    Mais bon, j'en ai eu marre de voir les gens souriants...Moi j'aime les français boudeurs du matin !

    Et puis le coq, ça n'amusait que moi ! Tous mes potes qui sont venus dormir à la maison, ils ont pris ça comme une agression !
    Et alors là, c'est l'horreur ! Limite ils te disent c'est moi ou c 'est le coq ?!
    Mais où va le monde ! ?

    Sinon pour en revenir à ta question, la semaine il se déclenche vers 6h30 et le week, c'est la lumière du soleil qui me réveille ...


    Quelques minutes après ton réveil, tu es prête à bouffer tout le monde, ou tu n’es que douceur et brise printanière ?

    Sonadie : Je suis le monstre du réveil! Si vous n'arrivez pas à vous réveiller faite appel à moi ! Je vous réveille en deux secondes! Je cours partout, je bougonne et je ne veux surtout pas qu'on me parle !
    Mais attention! Le sourire reprend le dessus dès que j'arrive dans le monde de la literie ! (c'est pas vrai, mais mon PDG, mon DG , et mon responsable vont lire alors il faut mettre les formes ! ;) )


    Sur quel matelas dors-tu ? Comment vous êtes vous rencontrés ? Est-ce que tu as changé ta literie en arrivant à Matelsom ?


    Sonadie : Oh, j'ai honte ! Je dors sur un clic clac et je n'ai même pas un bon matelas clic clac ! Au moins une fois par semaine, je me penche sur la réflexion d'un achat literie !

    Mais problème technique, j'ai un studio!
    Alors je préfère me faire ce cadeau le jour où je pourrai financièrement me prendre un deux pièce! ( attention message subliminal destiné au PDG, DG et mon responsable commercial! )

    En tous les cas, j'ai eu le bonheur de tester des matelas pendant mes pauses déjeuner! Oui, à Matelsom, vos conseillers testent en direct vos matelas ! Et je vous l'accorde : mon insomnie s'éloigne rapidement et mes yeux se ferment en douceur ....

    Il va vraiment falloir que je pense à prendre au moins un matelas clic clac en latex !


    Dans quelle position dors-tu ? Est-ce que tu bouges beaucoup ? Quand tu partages ton lit, tu es du genre à monopoliser la couette ?


    Sonadie : Fœtus ! J'adore dormir en fœtus ! Tu te recouvres toi même, une couette naturelle en somme !

    Oh que oui je bouge ! Je suis une hyper active même dans mon sommeil ! Je parle et grince des dents ! Le cauchemar pour celui qui dort à mes cotes!

    Sinon ma couette, c'est mon bébé! Je me suis tout de même offert une couette en plumes d'oie! Sublime, onctueuse, douce, douillette ... voici les atouts d'une bonne couette! Une merveille ! Donc ma couette, c'est ma couette et tant pis pour celui qui a voulu dormir près de moi! Chacun pour soi !


    Est-ce que tu penses mieux dormir seule ou dans les bras d’un homme ?

    Sonadie : J'adore les deux ! Comme je déteste les deux ! Le paradoxe de notre temps ! On veut, on veut pas : on fait, on fait pas... disons que j'ai pas de préférence...


    As-tu un petit rituel pour t’endormir le soir ?

    Sonadie : Me plonger dans une histoire romanesque ou me faire bercer par la voix d'une diva ou encore les touches magiques d'un piano ... indispensable !


    Est-ce que tu te souviens de tes rêves ? As-tu des thèmes récurrents ?

    Sonadie : Non, je me rappelle jamais de mes rêves! Et ça m'agace car à chaque fois que je veux m'en souvenir, je me dis saute de ta couette et va chercher un calepin pour noter ! Et non, je préfère me rendormir et je m'en souviens plus à ma grande tristesse ! :(


    Après un cauchemar en général tu fais quoi ?

    Sonadie : Je vais fumer une clope ! Je déteste ça ! Le monde virtuel des cauchemars, il y a pas de limites ! Tu te retrouves dans le monde de Willow ou d'Harry Potter sauf que c'est toi le pseudo héros et que toi tu t'en sors pas ! Car t'es tellement flippé que tu te réveilles avant même de peut être gagner ! Et là , je me réveille, sors une cigarette, et avec toute ma rage je la consomme ! Ensuite je souffle un bon coup, remets de la musique et c'est reparti !


    Quand tu étais enfant, est-ce que tu partageais ta chambre avec ton frère et ta sœur ? Comment se passait la cohabitation ? Est-ce que vous squattiez le lit de tes parents ?


    Sonadie : Oui !!!!!!!!!!!!!!!! Je suis d'origine asiatique !

    Chez les cambodgiens, la pudeur est extrême, pas de bisou du matin ou du soir !
    Par contre, les mamans sont possessives, des « mamas » , donc j'ai fait dodo avec ma maman et ma sœur !

    Et j'avais droit à la bible, je croyais même que c'était un conte de fée ! Mes parents voulaient qu'on sache ce que c'était l'Ascension , Pâques ... et ma foi, j'ai éprouvé une certaine fierté quand je me suis retrouvée dans un camp de scout par hasard et que j'ai dû dire à certain ce que c'était Pâques ! Et pourtant je suis un bonne athée!


    Au Cambodge, est-ce qu’il y a une appréhension du sommeil, des rêves, de la literie différente par rapport à la France ?

    Sonadie : La population cambodgienne est majoritairement paysanne donc la literie cela n'existe pas ! Ils dorment presque à même le sol !

    Mais oui, les cambodgiens ont une certaine appréhension des fantômes et des esprits! Mes parents me faisaient peur avec ces histoires d'esprit, et puis ils en ont à la pelle !

    Et eux même en ont peur ou...C'est vraiment des bons comédiens !


    Si tu comparais ton sommeil à celui d’un animal, tu te définirais plutôt comme…

    Sonadie : Un singe !

    Est-ce qu’il y a un livre que tu laisserais sur ta table de chevet ? En règle général autour de ton lit on trouve quoi ?

    Sonadie : Non je n 'ai pas de livres attitrés « table de chevet » ! J'ai de tout : clopes, livres , stylos, papier.. un vrai bordel !

    Dans un lit penses-tu qu’on puisse tout faire sans exception ?

    Sonadie : Oui sans hésitation !


    Le lit de tes rêves, il ressemble à quoi ?

    Sonadie : Un lit géant ! Un 220 par 220 ! le lit enormissime !

    Avec d'abord une touche de soie et de laine Shetland qui me diffusera de la chaleur lors des rudes nuits d'hiver !

    Après du lin pour me rafraichir tel un vent léger pendant les chaudes nuits d'été !

    Pour une épaisseur tel un burger géantissime et moelleux, où je pourrai m'enfoncer doucement!


    Le pire endroit où tu ais pu dormir c’était… ?

    Sonadie : Mon clic clac ! "Arrête Julie ! Tu le sais ! Je m'en plains tout le temps de ce clic clac et de mes douleurs de dos à cause de cette « bip » ! "

    Pour finir, qu’est-ce que ça a changé dans ton appréhension du sommeil de travailler chez Matelsom ?

    Sonadie : Un bon lit veut dire une belle vie de sommeil ! Mais pour adhérer à ce bonheur il me faut un deux pièces .... (message subliminal à mon PDG, DG et mon responsable commercial)


    Tu es à l’écoute de nos clients au téléphone mais également sur le service e-mail. Est-ce qu’il y a des questions récurrentes ? Les demandes sont elles différentes selon les supports ?

    Sonadie : Nos clients virtuels ont soit des demandes générales (disponibilité, la livraison est elle payante ? Je n'arrive pas à choisir ma literie...).
    Soit ce sont des clients très exigeants qui ont des questions pointues notamment sur les lits électriques.

    Au téléphone, ils se renseignent directement sur "comment choisir sa literie" et achètent de suite !

    Question bonus : Est-ce que ce n’est pas trop dur au quotidien d’avoir comme collègue une personne aussi parfaite que moi ?

    Sonadie : Julie, on en a déjà discuté ! C'est moi Mme parfaite ! Je veux bien que tu sois mon bras droit, et cela est un honneur pour moi, mais tu te perds là ! Hihihihihihi !

    Hmmm mouais, je vais pas lui ôter ses illusions tout de suite, on a trop besoin d'elle sur le call.
    J'espère que ce second visage de Matelsom vous aura plu et vous invite à poser toutes les questions que vous voulez à Melle Sonadie.

    La semaine prochaine vous retrouverez l'interview de notre Grand Chef Emery Jacquillat !! :)

  • Shopping : le lit de bébé

    Voici une note spécialement dédicacée à Laurence, future maman en quête d'un nid douillet pour son bébé.

    Lors des premières années, on opte généralement pour un matelas en mousse.
    Les lits standard ont pour dimension 60*120 ou bien 70*140.

    Nous sommes cependant fréquemment sollicité pour du surmesure, de nombreux parents ayant craqué sur un vieux berceau remis au goût du jour.
    Si cette formule n'est pas beaucoup plus honoreuse, n'oubliez pas qu'un délai de fabrication de 4 à 6 semaines sera nécessaire pour la literie !

    Pour une fois, je vais parler des produits Matelsom parce que faut être honnête, c'est ceux que je connais le mieux ! :)

    medium_pack.jpegNous avons un pack matelas, alèse, draps housse bien pratique et disponible relativement rapidement en fonction des périodes (de 48h à 15 jours).

    Pour la structure en elle-même, on a pas énormément de choix. Nous sommes restés sur le voeu le plus classique des nouveaux parents : le lit à barreau. medium_litfilou.jpeg

    (Qu'est-ce que ma petite soeur a pu se sauver du sien, sois dit en passant...)

    D'un autre côté, il faut bien se dire que c'est un âge où l'enfant grandit vite et il n'est pas nécessaire d'investir toute vos économies dans un lit haut de gamme jusqu'à ses dix ans.

    En revanche, à l'entrée dans l'adolescence, il est particulièrement important d'opter pour une nouvelle literie.
    J'ai plusieurs fois été choquée d'entendre des parents commander un matelas pour leur enfant de 4-6 ans, entrée de gamme de surccroit, me disant "il le gardera jusqu'à son départ de la maison".

    Je sais bien que la literie c'est cher mais quand j'entends une mère refuser de mettre plus de 100 euros pour le matelas de sa fille alors qu'elle ne se posera probablement pas la question pour une nouvelle télévision...Je l'avoue, je l'ai mauvaise.

    Donc, Laurence ou tous futurs parents si vous avez des questions pour la chambre de bébé, n'hésitez pas ! :)

  • Donnez nous votre opinion !

    medium_shopping_2.jpg

    Alors voilà c'est samedi, c'est le week end...Vous allez enfin pouvoir vous atteler au shopping obligatoire.
    Vous savez ces courses qui font moyennement plaisir mais auquel on ne peut pas couper (un nouveau four, un tapis, une étagère...etc).

    Vous allez rentrer chez vous agacé et éreinté par la foule, la queue à la caisse, les bouchons...Grrrrr.
    Vous allez peut être même rentrer en ayant fait choux blancs !

    Du coup, vous vous mettez devant votre ordinateur et vous optez pour les boutiques idéales : les cybershop.

    Matelsom se veut un site agréable pour les internautes, un achat zen mais également un moment où en apprendre plus sur votre sommeil (et si vous êtes là, c'est un bon début ! ;) ).

    Mais pour créer ces espaces, pour réellement mettre en application la philosophie du web 2.0, il y a une chose importante : votre avis.

    Oui, toi lecteur, essence même du consommateur, surfeur souffrant d'une cyber addiction, tu peux également aider mon Grand Chef a réaliser la boutique de tes rêves...

    Pour cela, on est ouvert à toutes critiques ou suggestion concernant notre home page actuel.

    medium_promo.jpeg


    Mais également cette très jolie démonstration de ce que coûte réellement un lit sur dix ans d'utilisation.

    Donc tribune libre, dites nous ce qui vous plaît, vous déplait, vous enchante ou vous fait déchanter (et comme Grand Chef va lire, vous pouvez même lui dire combien vous m'adorez...Enfin j'dis ça, j'dis rien ! ^^) !

    Et rendez vous demain pour un nouveau rendez-vous Geek shopping...

  • Interview de Jérôme Payet : responsable commercial de Matelsom

    Dans les trois prochains rendez-vous, vous allez découvrir le sommeil de 3 représentants de Matelsom.
    Notre responsable commercial, l'une de nos conseillères et pour finir notre créateur et PDG (alias Grand Chef pour ceux qui me lisent régulièrement).

    Bonjour Jérôme !

    Tu es superviseur du call center de Matelsom depuis maintenant neuf mois.
    Peux-tu te présenter, ainsi que tes missions, en quelques mots à nos lecteurs.


    medium_jerom1.jpeg

    Jérôme : Ma mission principale est le management des équipes. Je suis également en charge de la performance qualitative et quantitative des commerciaux. Je gère les plannings, participe aux réunions pour les nouvelles campagnes promos et actuellement je développe des campagnes d’appels pour relancer nos clients et faire de la prospection.

    Maintenant qu’on sait à quel genre d’activité tu te livres le jour, si tu nous racontais quel genre de dormeur tu es la nuit ! Es-tu du genre à engloutir les heures de sommeil ou au contraire un véritable anorexique en la matière ?

    Jérôme : Je suis quelqu’un qui dort très peu (max 5 heures de sommeil par nuits). Le week-end il me faut au moins 10 heures de sommeil pour rattraper la semaine.

    Avec quel type de réveil, t’éveilles-tu chaque matin ? A quelle heure se déclenche-t-il en semaine ? Et le week end ?

    Jérôme : Mon réveil est branché sur les infos tous les matins (je déteste les sonneries). En semaine je me lève à 6h30 et 10h00 le week-end.

    Le matin, tu es plutôt grognon, non (Parce que sachez-le, lecteurs, je prends un risque quand j’entre dans son bureau de bon matin…) ?

    Jérôme : Au saut du lit il n’est jamais très bon de me faire des blagues. En général je profite de mes 45 minutes de transport pour me réveiller complètement et contrairement à ce que tu essayes d’insinuer je suis de très bonne humeur en arrivant au bureau.

    (Genre j’aurais osé insinuer le contraire…C’est plutôt ce déferlement de bonne humeur qui était souligné ^^) Reprenons…Sur quel matelas dors-tu ? Comment vous êtes vous rencontré ? Est-ce que tu as changé en arrivant à Matelsom ?

    Jérôme : Je dors sur un matelas en latex .Nous nous sommes rencontrés il y a 5 ans. Il nous a été offert par mes beaux-parents. Connaissant mieux l’univers de la literie j’ai prévu de changer de matelas avant la fin d’année.

    Dans quelle position dors-tu ? Est-ce que tu bouges beaucoup ? Tu voles la couette à ta bien aimée ?

    Jérôme : Position du fœtus la tête sous la couette. Une habitude qui me vient de mon enfance j’adore me rouler en boule et être dans le noir le plus total pour m’endormir. Je m’en rends pas compte mais d’après ma femme je bouge énormément la nuit. Je dois avouer que ma femme est souvent obligée de se battre pour avoir un bout de couette.

    Maintenant, je vais mettre sérieusement en danger ton mariage : Dors-tu mieux seul ou avec ta femme ?

    Jérôme : En 8 ans de vie commune les habitudes sont tenaces malgré ma position pour m’endormir il m’est impossible de bien dormir sans ma femme a mes cotés.

    As-tu un petit rituel pour t’endormir chaque soir ? medium_jerom2.jpeg

    Jérôme : Je refais ma journée dans ma tête tous les soirs et sans me rendre compte je m’endors.

    Je t’ai déjà vu consulter mon dictionnaire sur les rêves. Es-tu un des rares hommes à te souvenir de tes rêves ? Des thèmes récurrents ?

    Jérôme : Dans la majorité des cas je me souviens très bien de mes rêves.
    En fait j’ai des périodes, il y a quelques mois je faisais régulièrement des rêves a peu près similaires .Dans tous mes rêves je me faisais mordre par un chien ou un loup.
    En cherchant dans ton dictionnaire j’ai trouvé la signification de ce rêve…
    Le chien est un fidèle compagnon pour l’homme. Rêver que l’on se fait mordre par un chien signifie la perte d’une amitié sincères .Au mois de septembre dernier je me suis définitivement fâché avec une très bonne amie avec qui je n'ai plus aucun contact depuis (une amitié de 8 ans.)

    Après un cauchemar en général tu fais quoi ?

    Jérôme : Je réveille ma femme

    Lorsque ton fils pleure, est-ce que tu te lèves la nuit (attention ta réponse sera vérifiée…) ? Comment se passe son coucher ?

    Jérôme : Quand il pleure on se réveille la nuits tous les deux. C’est notre premier enfant et comme tous jeunes parents on est très attentif à ses moindres pleurs. Mais le mérite revient quand même à ma femme qui s’est mise a mi-temps pour élever notre fils.

    Toi même quand tu étais enfant, est-ce que tu partageais ta chambre avec frère ou sœur ? Essayais-tu de squatter le lit de tes parents ?

    Jérôme : J’ai un petit frère avec qui j’ai 20 mois de différence, nous avons partagé le même lit jusqu'à l’age de 12 ans. Mes parents nous avaient acheté des lits superposés mais rien a faire nous avions l’habitude de dormir ensemble.
    Et puis nous sommes devenus des adolescents avec notre besoin d’indépendance.

    Si tu comparais ton sommeil à celui d’un animal, tu te définirais plutôt comme…

    Jérôme : Un ours.
    Je peux dormir très peu mais quand j’ai décidé de rester au lit…dur de m’en faire sortir.
    Ma femme dit que j’hiberne quand je fais ça.

    Est-ce qu’il y a un livre que tu laisserais sur ta table de chevet ? En règle général autours de ton lit on trouve quoi ?

    Jérôme : Non pas de livre en particulier mais notre bibliothèque est volontairement dans notre chambre car le soir c’est le meilleur moment pour lire.

    Dans un lit penses-tu qu’on puisse tout faire sans exception ?

    Jérôme : Non je déteste manger au lit.

    Le lit de tes rêves, il ressemble à quoi ?

    Jérôme : Immense.

    (Et là, il vient à mon bureau et me raconte que Picsou quand il était petit il dormait dans un tiroir et que du coup quand il est devenu riche il s’est acheté un lit gigantesque sur lequel il pouvait tourner et rouler et bondir…Et que c’était un rêve pour lui !

    Et là, avouez que ça aurait été franchement dommage que je ne vous raconte pas ça ! ^^)

    Le pire endroit où tu ais pu dormir c’était… ?


    Jérôme : Dans une baignoire suite à un manque de chambre lors de passage de la famille…

    Pour finir, qu’est-ce que ça a changé dans ton appréhension du sommeil de travailler chez Matelsom ?

    Jérôme : Mon premier reflex après ma premier journée chez Matelsom a été de regarder la technologie de mon matelas ainsi que le type de sommier que j’avais.


    Question bonus : Est-ce que ce n’est pas trop dur au quotidien d’avoir dans ton service une personne aussi parfaite que moi (non s’il te plaît ne fais pas référence à mon humilité…) ?

    Jérôme : En effet c’est très dur et toi comment t’en sors-tu avec le meilleur responsable de toute ta carrière ?

    Pfff ces hommes, toujours à s'imaginer qu'avant eux, on a rien vécu ! ;)

    Merci beaucoup Jérôme de t'être prêté au jeu (et ce même si j'ai dû te relancer, te faire les yeux doux, les yeux noirs, les gros yeux, les raclements de gorge pour avoir tes réponses dans les temps...) de cette interview.
    J'espère ainsi que nos lecteurs et nos clients pourront mettre un visage sur l'équipe de Matelsom.

    N'hésitez surtout pas à lui poser des questions, Jérôme vous répondra en fonction de ses possibilités (parce qu'il ne travaille pas que sur les photos !)

    Pour ma part, je suis très heureuse de travailler avec toi et tu sais que ce n'est pas de la langue de bois. ;)

    La semaine prochaine, vous découvrirez une interview haute en couleurs avec une de nos sublimes conseillères...Attention les yeux messieurs....Surtout que cette jeune femme, allie fantaisie et esprit...

  • Halte aux idées reçues

    C’est en faisant mes courses à Carrefour que je suis tombée sur le petit magazine Vie pratique Santé.
    Vous savez juste au-dessus des chewing-gum, Kinder, Mentos et autre douceurs qui vous font les yeux doux à la caisse.
    Et si je sais résister à l’appel du sucré, j’avoue que très souvent je me laisse aller à celui des mots en prenant celui sur la cuisine (car oui je suis une excellent cuisinière…de là à dire que je suis parfaite il n’y a qu’un mot que vous êtes en droit d’ajouter en commentaire…^^).
    Hors là, que ne vois-je en titre rose flashy « BIEN DORMIR SANS MEDICAMENTS, les nouveaux traitements efficaces ».

    Alors, je me concentre sur mes courses en me disant « tu peux résister » (Parce que oui c'est vrai que quand il s'agit du boulot je suis un peu obsessionelle). medium_admirable_design_caisse.jpg
    Mais à force de jeter des coups d’œil, mon copain finit par me demander ce qu’il y a (parce que oui j’avoue, je suis trop petite pour atteindre le rayon…) et moi de dire « Hmm ben peut être que j’aurai matière à écrire un article pour mon boulot… ». Et là grand seigneur, il l’attrape et me le tends.

    Et je vous le confirme, j’aurai matière à vous faire pas un mais plusieurs articles !!

    Toujours est-il qu’aujourd’hui, j’ai décidé de laisser le travail d’investigation (parce que oui oui je fais de longues recherches avant chaque article !) pour réagir au paragraphe traitant de la literie.

    Il y a en effet plusieurs idées reçues que nous cherchons désespérément à combattre.

    Parce qu’il faut bien vous dire que kinésithérapeutes, docteurs et fabricants de literie ne sont pas toujours d’accord.

    J'ouvre le magazine, parcours l'article et premier bond en l'air :

    « Les spécialistes conseillent un lit assez ferme pour éviter de mettre à mal la colonne vertébrale »

    Arghgrrr… Si vous saviez le nombre de fois que j’ai entendu des clients me dire « il me faut un matelas dur, un bien ferme pour mon dos ! » et ne pas vouloir en démordre.

    Ecoute-moi bien jeune (ou moins jeune) dormeur, cette idée là il est temps de la mettre au placard une bonne fois pour toute !

    Dormir sur une planche à pain n’est pas bon pour le dos bien au contraire !

    Il y a deux notions importantes et différentes : la fermeté qui est constituée en fonction de la densité de la matière pour les produits en mousse alvéolaire et le diamètre du fil d’acier pour les produits à ressorts.

    On distingue 3 fermetés : mi-ferme, ferme, très ferme.

    Et ce choix là ne se fait pas en fonction de vos préférences mais selon votre morphologie.

    Ainsi un enfant ou une femme pesant moins de 50kgs idéalement choisira le plus souple alors qu’à l’inverse un rugbyman ou une personne excédant les 100 kgs se dirigera vers du très ferme.

    Vous l’aurez donc compris, en règle générale on choisit du ferme. Les deux autres degrés sont bien spécifiques.

    La seconde notion c’est le moelleux d’accueil où là, en effet, vous pourrez choisir son intensité.

    Le moelleux se crée avec le garnissage qui est posé sur l'âme du matelas ( la mousse, le latex ou le ressort).
    Il est le plus souvent composé de coton ou de laine selon les faces climatiques, mais peut également se parer de soie, de cashmere et autres matières nobles.

    Le meilleur exemple que je connaisse pour vous faire comprendre est le suivant :

    Prenez une chaise en bois. Vous vous installez, vous sentez que vous êtes bien soutenu mais vous trouvez ça un peu raide. Ajoutez un coussin plus ou moins moelleux…La chaise reste aussi ferme mais elle est plus accueillante. :)

    Vous pouvez retrouvez des chouettes animations sur le site de Matelsom.

    Il est vraiment important de choisir une fermeté adaptée parce que si vous choisissez un matelas très ferme alors que vous êtes un poids plume, votre dos restera cambré ne s’enfonçant pas suffisamment dans la matière et au fil du temps vous écoperez de vilaines courbatures. L’inverse est tout aussi vrai.

    « Quand on dort à deux, on préférera des matelas indépendants car chacun bouge chaque nuit une quarantaine de fois, ce qui peut être gênant pour l’autre. »

    En effet, nous bougeons beaucoup chaque nuit. Mais pourquoi se priver de la joie de dormir à deux alors que les fabricants ont optimisé l’indépendance de couchage sur de nombreuses technologies !

    L’indépendance de couchage c’est justement la faculté d’un matelas à ne pas diffuser le mouvement sur sa surface mais à l’absorber de manière à ne pas gêner le sommeil de l’autre.

    Celle qui le met à l’honneur et qui est une référence en la matière c’est le ressort ensaché car chaque ressort est indépendant, ce n’est pas une carcasse comme pour le biconique.

    Mais ça mériterait un article à part alors je m'appesentirais pas.

    Ce qui est à retenir c’est que la literie c’est une technologie de pointe qui évolue et se perfectionne. Il y a une solution pour chaque dormeur.


    C’était deux petits points qui m’ont un peu fait sauter en l’air, et ça aurait été dommage que je n’ajoute pas mon grain de sel à l’histoire, non ? ;)