Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sommeil - Page 6

  • L'essayage virtuel

    Le sommeil : sujet vaste et passionnant! Le succès de ce blog en témoigne :-)

     Il fait même partie des sujets qui sont au coeur de nos préoccupations au quotidien. Pourtant, nous avons tendance à ne pas porter à notre literie toute l'attention qu'elle mérite, ce qui est plutôt paradoxal... Il est vrai cependant, que choisir une bonne literie, adaptée à notre morphologie et à nos habitudes de couchage n'est pas tâche facile. Par manque d'informations et de conseils, nous avons tendance à négliger cet achat pourtant très impliquant pour la qualité de nos nuits!

    Toujours dans le but d'apporter conseils, informations mais également innovation, Matelsom a travaillé sur un projet révolutionnaire! Il est désormais en ligne, sur le site de Matelsom sous le nom d'essayage virtuel.

    L'essayage virtuel ou comment tester virtuellement votre futur matelas à l'aide de notre télécommande!

    69759367c5386add642f3d7cbe498796.jpg

    Celà ressemble fort à un projet secret, et je devine votre curiosité :-)

    Alexandra, notre responsable e-commerce nous en dit plus.

    Bonjour Alexandra, peux tu nous expliquer en quelques mots en quoi consiste l’essayage virtuel de Matelsom ?

    Lire la suite

  • Interview dormeur : Le réseau Morphée

    Il y a bien longtemps que nous ne nous sommes pas régalés d'une interview sur le sommeil et j'ai décidé pour cette reprise de vous plonger dans celui d'une experte en ce domaine...

    Cette année, j'ai eu la chance de voir de plus près les actions du Réseau Morphée et vous me connaissez, j'ai saisi cette occasion pour faire mon paparazzi.

    J'ai même refusé d'aller rencontrer Nathalie Portman au festival de Cannes bien consciente que ce blog n'est pas dans la veine glamour mais dans la recherche de votre bien être !

    Aussi Madame Royant-Parola, flattée que je délaisse Cannes de la sorte a accepté de jouer le jeu et nous livre les clés de sa chambre...

     

    Bonjour madame Royant-Parola, vous êtes présidente du Réseau Morphée.
    Pour commencer pourriez-vous nous présenter un peu son rôle et ses missions ?


    Sylvie Royant-Parola : Le réseau Morphée est un réseau de santé structure, financé par l’assurance maladie et des institutions.  Son objectif principal est la prise en charge des troubles du sommeil. D’une part vis-à-vis des patients à travers l’orientation vers un praticien, une information sur les maladies. Mais également des actions de prévention auprès du grand public (école, mairie…etc.).
    Le  Réseau Morphée mène également des actions vis-à-vis des professionnels de santé, en apportant des  formations sur les troubles du sommeil, mais également en leur permettant une accélération des procédures médicales ( A l’heure actuel, il faut compter 6 mois à 1 an alors qu’en passant par ce circuit il peut être raccourci à 2 mois).
    L’association existe depuis 2001 et le réseau de santé depuis 2004. Nous avons mis en place également un blog, des forums sur internet.


    Pourquoi avez-vous orienté votre travail sur le secteur du sommeil ?

    Sylvie Royant-Parola  : J’ai commencé à travailler à la fac en étant assistante en neuro-anatomie, sur la structure dans le sommeil.
    Par la suite, j’ai continué en travaillant dans une clinique du sommeil. Dans les années 1979, nous étions des pionniers en France. Les premiers centres avaient été crées entre 1970-74 et il n’y avait qu’une dizaine à l’époque. C’était assez fascinant, domaine en friche, encore inexploré dans le secteur médical. Tout était à construire, à faire. A tel point que l’assurance maladie accusait les médecins de créer de nouvelles maladies comme avec l’apnée du sommeil qui était totalement inconnue.
    Le sommeil reste un monde mystérieux que je trouvais fascinant.
    A cette même époque je lisais avec passion les ouvrages de Michel Jouvet sur ce sujet.

    On dit souvent que les cordonniers sont les plus mal chaussés… Qu’en est-il de votre sommeil ?

    Lire la suite

  • Ce soir tu dors sur le canapé !

    80b3a44dd0a9869058f5899935cf25a1.jpgTrès souvent à la télévision, quand un couple se dispute, monsieur est envoyé sur le canapé.

    L'accès au lit conjugal lui est interdit.

    C'est plus rarement l'inverse. Du moins de manière télévisuelle.


    Et comme j'écris des articles pour un blog sur le sommeil, je vois dans ce cas de figure une merveilleuse piste de réflexion. (Oui, oui je pense encore à vous chers lecteurs quand la journée est finie...)

    Bon je ne me fais pas d'illusions, vous serez sûrement nettement moins nombreux à commenter que pour la note précédente.
    Je ne vous raconte même pas la blessure d'orgueil que je tente en vain de soigner depuis quelques jours. Deux ans d'existence et ce n'est pas mon travail mais celui du marketing qui est récompensé d'une centaine de commentaires...

    Nan je ne veux pas le savoir, je suis affreusement vexée ! (vous mériteriez d'aller tous dormir sur le canapé ce soir...)

    Reprenons plutôt la piste évoquée un peu plus haut.
    Le lit est un espace où on peut s'aimer, se faire des confidences et bien sûr dormir en toute confiance.
    Quand une dispute éclate cette dernière est écornée et certains n'hésiteront pas à montrer du doigt la porte.
    Est-ce la proximité de l'autre qui serait une menace au sommeil, nous condamnant à ressasser encore et encore ? Est-ce la crainte de venir se pelotonner contre l'autre et baisser la garde alors que le débat n'est pas réglé ?

    En y réfléchissant, je crois que je serai vraiment perplexe si mon ami me disait "Ce soir chérie, tu dors sur le canapé".

    Sous entendu avec nos chats.

    Loin de ma couette bien aimée.
    J'essaie d'imaginer là.


    Non vraiment cette idée me semble intolérable, mieux vaut encore se réconcilier et admettre ses tords (que je n'aurai pas de toutes manières ayant toujours raison, alors ça ne coûte rien de les reconnaitre...).



    Et vous lorsqu'une dispute surgit vous optez pour une réconciliation sur l'oreiller ou l'exil du compagnon hors de la chambre ?

  • Le sommeil affiché

    507f603ef8ab93caf61122366b76615a.jpg

    Pour 2008 Matelsom a décidé de franchir un cap que le blog avait déjà commencé à amorcer.
    Nous avions souhaité orienter les réflexions dans une démarche plus citoyenne au travers de la problématique du sommeil.
    Matelsom a pris le parti de vous sensibiliser à l’importance d’une bonne literie notamment en lançant le débat autour de cette question « Et vous, comment dormez-vous ? » et non « Et vous avec qui dormez-vous ? » (comme on le retrouve chez certains detracteurs)

    Si vous êtes un assidu des transports en commun (et si vous ne faites pas partis de ceux qui se retrouvent compressés contre la porte), vous avez pu remarquer notre nouvelle campagne d'affiches.
    En apparence, elle reprend différents types de dormeurs, axant sur nos différences et nos similarités (la section interview dormeur en donne une belle illustration).
    Ainsi vous avez pu découvrir : trois couples, une femme seule et une avec son enfant.

    Pourquoi dis-je en "apparence" ? C'est parce que l'une de ces affiches fait couler tellement d'encre qu'il faut croire que ce n'est plus au sommeil que nous touchons mais à un symbole beaucoup plus fort.

    Lire la suite

  • Un sommeil Haute Définition

    0065a06e9ae0a7d285909679426d4240.jpeg

    Dans ma chambre nous sommes trois toutes les nuits.
    Mon ami, moi et la télévision.

    Nous avons toujours été trois, sauf qu'avant elle ne prenait pas autant de place.
    Avant elle n'avait pas un gigantesque écran plat.

    Elle parlait à peu près le même langage que moi et ne se vantait pas d'être une Full HD nouvelle génération.

    Avant on s'endormait en écoutant le tube cathodique ronronner. On l'a programmé et une fois aux pays des rêves, elle s'éteignait toute seule comme une grande.
    Non vraiment je n'avais pas grand chose à lui reprocher à ma vieille télé.

    Mais la nouvelle...

    La fameuse Full HD New génération, avec un écran qui pourrait aisément occuper ma place dans le lit... 

    Avec celle-là c'est très différent.

    Lire la suite