Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

insolite

  • Délires : les lits extraordinaires

    A l'heure où les smartphones envahissent peu à peu nos foyers et permettent à tout téléphone qui se respecte de cumuler les fonctions coussins_lit_insolite.jpgd'appareil photo, caméra, agenda, baladeur MP3, grille-pain, machine à café (euh non, pas encore, mais ça finira bien par arriver...), notre bien-aimée literie n'est évidemment pas en reste quant aux avancées technologiques et idées farfelues en tout genre.

    Petit tour d'horizon des lits insolites que l'on trouve aujourd'hui en vente sur internet...

    Lire la suite

  • Le chant du coq

    7250cdc6320a42397b35c98026951edc.jpeg

    De nombreux drames se déroulent dans le monde.

    Et beaucoup sont liés au sommeil. Lorsqu’on dort mal ou peu, on s’irrite beaucoup plus facilement.

    C’est ainsi que le canadien Christopher Neil Marland s’est vu condamné à une amende de 135 euros pour avoir poursuivi et frappé un coq avec une pelle.

    Mais revenons  au début de l’histoire.

    Christopher Neil Marland vit sur l’île de Bornéo en Indonésie. Travailleur sur une plateforme pétrolière, à son retour chez lui, on devine qu’il n’aspire qu’à une chose : trouver le repos.

    Et bien, il semblerait que lui ait eu quelque peu du mal à faire autrement que de le rêver…

    En effet en Indonésie, les combats de coq c’est un peu comme la pétanque. En plus bruyant. Beaucoup plus bruyant.

    Parce qu’il faut le savoir un coq ça n’attends pas forcément six heure pétante pour lever son petit monde.

    Au point qu’après des mois à chercher en vain le sommeil, réveillé par les chants des coqs de son voisin, Christopher Neil Marland a saisi sa pelle ce 21 avril pour faire définitivement taire l’opportun.

    "Il est devenu très frustré et désespéré. Dans un accès de fureur, il a passé sa colère dans la cour de son voisin", a déclaré son avocat.

    Si notre canadien s’est acquitté de son amende, l’histoire ne nous dit pas s’il a depuis trouvé une solution au chant du champion…
  • L'homme qui dormait dans la penderie

    medium_vetements.jpgMaeyasu Kawamura est un homme japonais comme son patronyme le laisse sous entendre.
    Âgé de 60 ans, il est au cœur de notre news insolite du jour.
    Interpelé par la police d’Osaka pour avoir volé un kimono d’une valeurs de 5 million de yens (soit 30 581 euros).
    Une perquisition à son domicile a permis de mettre à jours pas moins de 8 000 vêtements féminins dérobés par le suspect.
    Lingerie féminine, mais également kimonos, robes de mariée et autres pièces.

    Pourquoi Monsieur Kawamura dérobait tout ces vêtements ?
    Simplement pour dormir enfoui sous la pile de fringues.

    Le porte parole de la police aurait rapporté à son sujet : « Il semble qu'il ressentait de grandes émotions en dormant recouvert de vêtements féminins. Apparemment, il aimait leur odeur. »

    Il faut savoir que pas moins de cinq mini-bus auront été nécessaires pour rapatrier la marchandise.

    J'avoue trouver ça assez poétique en faite...Très japonais en tout cas.^^

    Est-ce que certains d'entre vous ont un vêtement, un tissu, une couverture à l'odeur apaisante, indipensable à un sommeil bienheureux ?

  • Vol de nuit pour pilote éreinté

    Le vol BA142 de la British Airways au départ de New Delhi s’est vu refuser le départ par son personnel aérien.
    Et pour cause son pilote a réclamé une nuit de sommeil supplémentaire pour lui et son équipe.

    En effet, ces derniers hébergés dans un grand hôtel indien n’avaient pu fermer l’œil de la nuit. Malgré ses cinq étoiles, il semble que le palace se soit montré trop bruyant pour leur apporter le repos nécessaire.medium_b7474baw.jpg

    Ainsi, l’équipe au sol a dû dans la paniquer héberger pas moins de 200 personnes pendant que l’équipage aérien comblait sa nuit blanche…

    Quand je vous dis que le sommeil c’est aussi une question de priorité… ^^

  • Un matelas qui vaut de l'or...

    medium_money.jpgUne anecdote amusante a retenue mon attention (quoiqu’elle a pas vraiment amusé les concernés…).

    Une canadienne Marie-Louise Beaulieu, âgée de 96 ans, décède quatre mois après avoir changé sa literie.
    Je vous sens sceptique là.
    Vous-même ça fait combien de temps que vous parlez de quitter votre literie et n'en faites rien, hein ?

    Bon le fait est qu’en effet ce n’est pas un attachement excessif au matelas mais à son garnissage. Point de soie, de lin ou de coton pour ce modèle mais pas moins de 65 000 $ !

    En effet, depuis quelques années Madame Beaulieu demandait à sa fille de lui retirer de l’argent de son compte et dissimulait son pactole au cœur de sa literie…

    Et je vous le donne en mille…Qu’est-il arrivé au matelas ?

    Aux ordures en effet ! Autant vous dire que la famille Beaulieu a fait des pieds et des mains pour le retrouver mais sans succès...

    Alors avant de changer la literie de grand-maman, pensez à vérifier qu’il ne contient pas votre héritage ! ;)