Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

potion

  • Les Potions du Sommeil

    composition.gif

    Nous avons tous nos petits rituels pour bien dormir. Nous savons déjà qu’il ne faut pas trop manger, ni boire du café, ni faire du sport juste avant d’aller se coucher, mais connaissez-vous les potions magiques du sommeil ?

    A travers les siècles, les hommes ont su développer leurs connaissances des plantes pour guérir ou prévenir. Complémentaire aux médicaments chimiques traditionnels, la phytothérapie suit la mode du « tout nature ».

    Voici un petit aperçu des plantes qui vous aident à mieux dormir (Source: www.alpen.mc):

    Le Coquelicot, ou plutôt les pétales de Coquelicot ont un effet sédatif qui fait disparaître la nervosité excessive, l’anxiété et l’émotivité des personnes âgées ou des enfants.

    De la famille des coquelicots, l’Escholtzia est connu pour ses bienfaits sur la qualité du sommeil en phase d’endormissement mais aussi sur les réveils nocturnes et les cauchemars.

    Le Houblon a d’autres propriétés que de donner un goût si particulier à la Bière. En effet, la plante contient une huile essentielle volatile aux propriétés sédatives et relaxantes. Remplir son oreiller de cônes de houblon favorise donc le sommeil des plus nerveux et anxieux.

    La Passiflore était utilisée par les Aztèques pour restaurer progressivement chez les insomniaques un sommeil réparateur de qualité.

    La valériane, ou plante des mille et une nuits, favorise l’endormissement et améliore la qualité du sommeil sans assommer ni provoquer des effets d’accoutumance.

    La lavande, le romarin ou la menthe sont utilisés dans le cas d'insomnie rebelle. Infuser un petit sachet d’une senteur dans son bain : effet relaxant assuré !

    Attention au tilleul, qui au-delà de 5g par demi-litre d’eau, possède un effet stimulant.

     

    Connaissez-vous des remèdes de Grands-Mères pour faciliter l’endormissement ou améliorer la qualité du sommeil ? Quels sont vos petits « trucs » ?