Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

président

  • Le syndrome d'Elpénor

    medium_Deschanel.jpgLe sommeil génère également son lot de maladie plus ou moins connus : insomnie, narcolepsie, apnée…Mais j’ai choisi aujourd’hui de vous parler d’un syndrome plus discret celui d’Elpénor.

    Ce joli nom nous vient de la mythologie grecque.
    Elpénor était un des compagnons d’Ulysse. Lors d’une escale sur l’île de la terrible Circée, ce malheureux s’était assoupi sur la terrasse du Temple après s’être enivré. Souhaitant rejoindre ses camarades pour reprendre la mer, mal réveillé, il bascula et sa chute le tua.

    Ca c’était pour la petite histoire. Maintenant techniquement, le syndrome d’Elpénor c’est quand vous avez un peu trop bu ou bien consommé des somnifères et que vous vous éveillez dans un lieu méconnu. Dans un état de semi inconscience, les effets de la désorientation spatiale peuvent entraîner des accidents ou des dérives.

    L’exemple le plus célèbre est associé au nom de Paul Deschanel.
    Président français en 1920, il avait défrayé la chronique pour avoir été vu, en pleine nuit marcher sur une voie ferrée du coté de Montargis. Le plus amusant étant qu’il ne portait en tout et pour tout que son pyjama. Ca ne faisait pas très sérieux et la réputation qui lui colla à la peau après cet événement précipita la fin de sa carrière politique.

    La raison de cette errance nocturne serait une crise de somnambulisme, plus précisément d’une manifestation du syndrome d’Elpénor, qui aurait poussé l’homme a sauter par la fenêtre de son train de nuit…

    A quelques semaines des élections, j’ai trouvé l’anecdote amusante. ;)

    Sinon, des somnambules sur ce blog ?