Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

psycholiterie

  • La dent sous l'oreiller

    Il y avait bien longtemps que je souhaitais vous demander ce que vous mettez sous votre oreiller.
    Certains se laissent peut être aller à dormir sur leurs économies, la clé de leur coffre, leur baladeur Mp3 ou tout simplement leur main.

    Mais pour bon nombre d'enfants, ce qu'on place sous l'oreiller c'est sa dent de lait.
    Cette tradition se retrouve dans tous les pays du monde avec des variantes tant dans le personnage (cela peut être la petite souris ou la Fée des dents) que dans le traitement de la dent. Je vous invite à faire un tour sur le site de la petite souris pour grignoter toutes les anecdotes à ce sujet !

    Certains sites et magasins proposent même des boites spécifiquement à cet usage.

    e3cb375d04556d01bcbb9b963ee23d80.jpg



    De mon côté je dois avouer que j'étais bien gâtée et aller au lit quand une dent  est cachée sous l'oreiller, c'était un vrai plaisir.

    Docile, je m'endormais le plus vite possible afin de découvrir avec joie qu'il n'y avait plus rien sous l'oreiller...et un beau cadeau au pied du lit !
    Alors quand une dent bougeait, on l’aidait du mieux qu’on le pouvait. En la tortillant, la tournant…Seule pratique à laquelle je ne pouvais me résoudre c’était le fil enroulé autours et tirer d'un petit coup sec…J’étais impatiente mais pas casse-cou !
    Puis faut dire que la petite souris à la cours de récré, elle faisait sacrément parlé d’elle. Y avait même d’étranges rumeurs qui couraient à son sujet...
    C'est ma meilleure amie de l'époque qui m'a vendu la mèche quand j'avais 8 ans. Et quel tord j'ai eu de l'écouter, car en faisant semblant de dormir j'ai en effet pu découvrir que la petite souris avait des traits bien familier. Je n'aurai jamais dû m'y laisser tenter...

    Reste les souvenirs de ces réveils un peu magiques où on se demande comment une si petite créature a pu embarquer notre dent et trainer le présent à sa place ! Même si techniquement, je ne comprenais pas ce qu’une souris pouvait bien faire d’une dent…Mais bon, à chacun ses petites collections et vu qu’elle était bonne payeuse…



    Et vous quand vous étiez petits, mettiez-vous votre dent sous l'oreiller ?

    Aviez-vous une pièce ou un cadeau ?

    En tant que parent avez-vous des liens étroits avec ce petit rongeur ?

  • Le dortoir

    4f4c8018edaa233c7aa861d21daa0f7a.jpeg

     On ne peut pas vraiment dire que le mot "dortoir" est une connotation joyeuse.

    Le dortoir c'est le pensionnat, la vie militaire, l'hôpital...Les joies de la collectivité en somme (il n'y a aucun jeu de mot dans cette phrase).

    Le mot dortoir est ancien, il semble dériver de dormoir donc dormir (oui parfois on se complique pas trop la vie dans la langue française).

    Initialement employé dans un cadre religieux pour désigner le lieu de repos des moines dans les couvents.

    Au XVIIIème des cloisons sont montées pour créer des chambres de type isoloir et le terme englobe de plus larges structures.

    Depuis quelques années, on parle également de ville ou de cité dortoir. L'idée étant de désigner des espaces urbains conçus pour dormir et non pour une réelle expansion.

    C'est peut être d'ailleurs de ce terme que jaillit la notion péjorative de ce mot.

    Pour ma part, je n'ai vraiment fait l'expérience des dortoirs que lors de colonie ou de classe de nature. Et au vu du contexte c'était plutôt très amusant de pouvoir partager sa chambre avec d'autres camarades de mon âge. Ne serait-ce que pour les moments de chuchotage nocturne qu'un animateur se devait de réguler...Mais qui reprenait de plus belle dès qu'il avait le dos tourné, bien entendu ! :)554ced01ad725101d4f7759819f43e70.jpeg

    Maintenant si cela avait été dans un contexte médical peut être que j'aurai trouvé cela moins agréable...Tout dépend des individus présents en fait.

     

    Et vous, avez vous déjà eu l'occasion de dormir dans un dortoir ?

    Comment appréhendez vous le sommeil en collectivité (hopitaux, auberge de jeunesse etc.) ?

  • Le monstre sous le lit

    Un lit c'est fait pour dormir. Pour faire de jolis rêves. Papa et Maman l'ont dit.

    Mais quand la chambre est plongée dans le noir, l'imagination galope...Et si les grands ne les voient pas, les petits savent bien que sous le lit il y a un monstre. Un tout poilu avec de grandes dents...

    Même que mami l'a dit, si on n’est pas sage le croque mitaine nous emportera...

     

    Lire la suite